Les OGM, l’Homme aux commandes de la Genèse

La marche du monde on 1 Jan , 1990

Aujourd’hui, l’homme a réussi à accomplir de merveilleuses choses en très peu de temps.

Notre civilisation est à présent connectée et offre à chacun d’entre nous des possibilités quasi-infinies. Ainsi l’homme, en quête de savoir, cherche à comprendre sa propre origine et celle de la vie. Il étudie chaque morceau de son corps et du corps de ce qui l’entoure. Découverte sur découverte, il apprit l’existence de ses gènes et de leur composition. Recherche sur recherche, il apprit à les comprendre et à les utiliser selon son envie.

Aujourd’hui, l’homme a réussi à changer drastiquement la signification de la vie en la modifiant et en se l’appropriant. Il sait aujourd’hui rendre un faible organisme puissant en modifiant les données qui font de lui ce qu’il est. Notre belle science a donné un nom à cet organisme : OGM ( Organisme Génétiquement Modifié ) Mais notre “belle” science a-t-elle eu raison d’adopter un nouveau fils au sein de la famille génétique ?

Tout d’abord pour comprendre le fonctionnement d’un OGM dont les gènes sont… modifiés, encore faut-il comprendre ce qu’est qu’un gène. Le mot “gène” vient du grec « génos » signifiant l’origine, la naissance, on comprend donc que le gène est notre origine ce qui fait de nous ce qu’on est. Notre corps est composé de 100 000 milliards de cellules contenant chacune des gènes. Ces gènes renferment une information dite génétique et la code. L’information est composée de différentes molécules et c’est cette suite de molécule qui peut se traduire en “mot” pour les cellules. Une chaîne de plusieurs molécules est nommée gène. Mais si un organisme voit ses gènes modifiés, alors la chaîne qui composait une des ses suites de « mots » a été modifiée. Voilà ce qu’est la modification génétique.

À présent, il faut savoir ce qui est modifié au sein de ces organismes si spéciaux. La forme la plus connue d’OGM est la culture BT. C’est une culture ( blé, maïs, riz… ) à laquelle on a implanté dans les gènes la capacité à produire une protéine néfaste pour les insectes. Cette capacité vient de la bactérie “Bacillus Thuringiensis” ayant la même particularité : tout simplement parce que son code génétique est fait de cette manière. Ceux qui goûtent au fruit défendu ne sont, cette fois-ci, pas exilés mais meurent. Cela peut paraître alarmant dit comme ça mais il faut se pencher davantage sur les faits, dont le point de vue ! Si la protéine empoisonnée est mortelle pour les insectes le serait-elle pour nous ? Et bien la réponse est non, je ne pense pas vous surprendre en vous disant que vous êtes différent de l’insecte se délectant du même maïs OGM que vous.

Votre corps fonctionne de façon différente et assimile donc différemment les aliments. Si BT est dangereux pour l’insecte il ne l’est pas pour l’homme. Dans ce même cas, si le café est un vrai stimulant pour nous, il peut tout simplement tuer un insecte. Donc ce type d’OGM est inoffensif pour l’homme… Un problème qui se dégage de cet OGM c’est qu’il peut se reproduire avec les organismes non modifiés et potentiellement créer des caractères génétiques non voulus.

Mais on peut différencier un autre type d’OGM : les cultures ne produisent plus le pesticide mais y résistent beaucoup plus, on peut donc utiliser des désherbants qui auraient normalement tués les plants. Ce qui nous fait entrer dans la partie sombre des OGM, l’industrie des pesticides.

Dans notre société, les grandes marques vendant des produits nécessaires au développement sont vu comme des “Lobby”, ils ont une grande influence car si Total arrêter de commercer son pétrole avec la France, nous nous retrouverions très vite sans moyen de transports ( En tout cas sans sortir le vélo du garage ). Les dirigeants font donc preuve d’une grande attention à ces lobby qui utilisent ces moyens de pression : Sans eux, nous ne sommes rien. La définition exacte de lobby est compliquée et il en existe toutes sortes, ce qu’il faut donc retenir c’est que les lobby de l’agroalimentaire gérant la vente de pesticide utilisent des moyens de pression pour que nos pays utilisent les désherbants, par exemple aux États-Unis, 90% des récoltes sont résistantes aux herbicides. Les fermiers sont incités à utiliser les produits venant de ces lobby. On retrouve le Glyphosate, dont la vente a fortement augmenté.

On comprend donc que les critiques que devraient subir les OGM viennent de la société et de l’importance des géants du marché.

Beaucoup de personnes sont contre les OGM et sûrement contre de mauvaises raisons avec une moitié de fondements. L’un des organismes les plus critiques est GreenPeace, ils ont reçus en 2016 des demandes de 100 Prix Nobels pour arrêter leurs campagnes anti-OGM car ceux-ci n’ont jamais montré d’effets négatifs mais au contraire aident à combattre la malnutrition et l’utilisation des désherbants. Bien évidemment c’est un dialogue de sourd : Des Prix Nobels parlent du premier type d’OGM s’auto-protégeant et étant les moins utilisés, alors que GreenPeace parlent du deuxième type, ceux dont les fermiers aspergent les racines d’herbicide dangereux pour la faune et la flore.

Parlons maintenant des bienfaits des OGM, au Bangladesh les cultures d’aubergines étaient attaquées par des insectes ce qui obligeaient les fermiers à utiliser d’immenses quantité de pesticides ( dont le nombre n’était pas contrôlé ). Les fermiers et les consommateurs tombaient très malades, l’État a donc introduit une aubergine BT en 2013, celle-ci réussit à réduire de 80% l’utilisation d’insecticides et pesticides sur ce légume. Au final, la santé s’est améliorée et les récoltes ont fortement augmentées en nombre. Certaines fois, des épidémies n’affectant qu’une seule plante arrivent dans un pays et pourrait détruire son économie, ce fut le cas de la papaye à Hawaii. La solution fut d’introduire cette fois des Organismes Génétiquement “Vaccinés”.

Les OGM se réduisent malheureusement qu’à ces deux types, 99% des OGM que nous mangeons sont d’une de ces deux familles. Les scientifiques pourraient faire tellement plus, comme des plantes qui pourraient produire beaucoup plus de nutriments et améliorant notre régime alimentaire. Des animaux résistant aux maladies, comme une poule qui serait génétiquement vaccinée à la grippe aviaire, ayant de plus récemment frappé la France. On pourrait aussi imaginer les fruits ou légumes produisant autant de protéines qu’une viande : réduisant drastiquement la consommation de viande et donc la surexploitation animale et l’élevage intensif.

On pourrait aussi se servir d’OGM, non pas pour notre petite personne en améliorant notre alimentation mais notre environnement tout entier ! L’Azote est un des constituants principal de l’engrais, il pollue les nappes phréatiques et accélère le réchauffement climatique, pourrions-nous imaginer récupérer le gène venant de bactéries qui capte cet atome ? Et oui, des scientifiques y travaillent. Vous devez aussi savoir que les plantes respirent et absorbent le Dioxyde de Carbone pour relâcher du Dioxygène, que nous respirons. Alors imaginez une plantes capable d’absorber d’énormes quantités de CO2 et de relâcher d’énormes quantités de O2. Nous avons la possibilité de faire tout ça, encore faut-il changer la façon de penser des gens…

Pour conclure, on pourrait se demander s’il vaut mieux attendre 2050 et raser encore plus de forêts, créer encore plus de champs et de pâturages et utiliser encore plus de pesticides, et condamner la vie sur Terre en bonus. Ou avancer vers une agriculture plus durable, utilisant de bons OGM. En bref, les OGM ne pourraient pas seulement être le sauveur de la sous nutrition mais aussi le sauveur de notre biosphère.

Enfin, je ne pense pas que les critiques sur les OGM soient sans fondements véritables, je n’ai rien contre GreenPeace au contraire, mais j’aurais aimé voir une lutte plus juste et dirigée vers le deuxième type d’OGM tout en faisant l’éloge du premier type.

Il y a tellement de choses à faire avec la génétique, et dans certains cas notre survie. Les OGM pourraient aussi donc nous sauver de notre comportement irresponsable d’habitant de la planète bleue.

 

Sources :

Gouvernement Français (OGM) : http://www.ogm.gouv.fr/

Les OGM, wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Organisme_g%C3%A9n%C3%A9tiquement_modifi%C3%A9

GreenPeace, les OGM j’en veux pas : https://www.greenpeace.fr/ogm-jen-veux/?utm_medium=cpc&utm_source=google&utm_campaign=Agri-OGM&codespec=701b0000000lhs7&gclid=CIm0n6vqm9MCFZIaGwodPwkMqg

Youtube (Kurzgesagt – In a nutshell, Are GMOs good or bad ?) : https://www.youtube.com/watch?v=7TmcXYp8xu4

( Je tiens aussi à préciser de cette chaîne Youtube est très bien pensée et m’aide énormément, ils travaillent de nombreuses heures pour réaliser l’entièreté de leurs vidéos, merci Kurzgesagt)