le TIME brise la glace du sexisme !

Le 18 septembre dernier, le Time, journal majeur américain, a lancé le projet « FIRSTS ». Mené par Kira Pollack, directrice de photographie et des entreprises visuelles du journal, il met en avant les expériences de femmes pionnières dans leur domaine.

Time nous offre une série de 46 splendides portraits de femmes, toutes différentes les unes des autres. D’Aretha FRANKLIN à Serena WILLIAMS en passant par Ilhan OMAR, Ellen DEGENERES, Hillary CLINTON et bien d’autres, toutes diffusent un message fort et inspirant. Mais « FIRSTS » s’étend à des dizaines de vidéos, interviews et même un livre.

Ce projet est une réelle avancée dans le combat féministe. Le Time aussi mériterait la dénomination de « first », car pour la première fois un journal d’une telle envergure diffuse un message d’empouvoirement et d’autant plus de cette ampleur ! Il montre aux jeunes filles, jeunes femmes et femmes de toute la planète des modèles féminins contemporains et variés auxquels elles peuvent s’identifier. Dans chacune des interviews elles emploient les mots justes et avec une spontanéité qui nous touche et nous fait nous sentir comme celles à qui elles voulaient parler ; on se projette, se reconnaît, s’identifie dans leurs paroles. Pour sûr le mot d’ordre derrière lequel toutes se rejoignent est « briser la glace ».

Au delà du contenu proposé dans le journal et des splendides portraits photographiques de Luisa DÖRR, les interview sont elles aussi d’une très grande qualité. Organisées par grands thèmes, elles réunissent les dires des ambassadrices sur les différents sujets. Malgré le fait que toutes soient de nationalité américaine, et donc propose une vision “restrictive” du combat féministe, ces femmes sont pleines d’inspiration et transmettent une force incroyable : à nous de nous en inspirer et d’à notre tour « briser la glace » !

 

« Peut-être que tu peux juste faire une liste des choses que tu voudrais que les hommes fassent, et on les ferra pour toi »

Nancy Pelosi (membre de la chambre des représentants)

« Je ne veux personne découragé par ma défaite »

Hillary Clinton (candidate aux dernière élections présidentielles)

« Ton travail n’est pas de monter comment tu es différente. C’est de montrer comment tu es similaire. »

Nikki Haley (ambassadrice à l’ONU)

« Évidement nous sommes tous féministes hein ? On veut tous que les femmes soient vues comme un égal ? »

Cindy Sherman (photographe)

« si quelqu’un d’autre peut le faire, pourquoi pas toi ? »

Geisha Williams (PDG hispano-américaine)

« Si il y a de l’opposition cela signifie qu’ils remarquent le changement. »

Katharine Jefferts Schori (ecclésiastique)

M.POTOCZNY

Sources :

TIME (september 18, 2017)