“…je commence à m’y habituer en trouvant des choses à faire comme du sport…”

Je vis assez mal le confinement. Déjà parce qu’il faut rester “enfermé” et que je suis une personne qui a tout le temps besoin d’être en action, et ensuite parce que je m’ennuie extrêmement.
Mais  je commence à m’y habituer en trouvant des choses à faire comme du sport, du dessin, de la musique et bien évidemment les devoirs qu’on nous donne.
Sinon malgré “les points négatifs” qu’on peut trouver sur le confinement,  je pense que c’est la meilleure décision que l’on puisse prendre pour protéger les personnes les plus fragiles.
Clara Kugler