Les Algériens font face au CoVid-19 !

Après un des discours télévisé de notre président Emmanuel Macron sur le CoVid-19 , je me suis demandé comment cette pandémie sévit dans les autres pays et particulièrement  l’Algérie qui a des liens particuliers avec la France et avec l’Europe, foyer important de ce coronavirus.

Comme beaucoup de pays, l’Algérie est touchée par le coronavirus depuis le 25 février . Le patient zéro détecté est  un employé italien travaillant en Algérie. Il a été confiné chez lui pendant 2 semaines. Il a été ensuite ramené en Italie.  Le 1er mars, le ministre de la santé a annoncé deux nouveaux cas confirmés de la maladie. Le nombres de ces cas n’a cessé d’augmenter. Au 3 mai 2020,  l’Algérie compte 4474 cas confirmés avec 463 décès et 1936 cas guéris.

 

Dessin de presse : Adelin Besson

Les Algériens sont-ils confinés ?

Comme presque l’intégralité des pays dans le monde , les algeriens sont confinés. L’Algérie connaît alors un confinement dur dans l’épicentre de la maladie qui est Bilda depuis  le 23 mars 2020 . Ensuite est instauré un confinement partiel dans le reste de L’Algérie avec des couvre-feu de 7 heures à 19 heures jusqu’au 19 avril 2020. Le 12 mai, le Premier ministre a reconduit le dispositif de confinement pour une période de 15 jours.

Les Algériens font-ils face à des commerces fermés ?

Le 19 mars 2020 le président Abdelmadjid Tebboune, nouvellement élu le 19 décembre 2019, avait ordonné la fermeture de tous les commerces non-alimentaires . Mais depuis le 27 avril les commerces sont réouverts . Cette décision de réouverture a amenée une seconde vague. Les commerces ont dû refermer à cause de non-respect des gestes barrières. De plus le président Tebboune, a menacé de durcir le confinement si un relâchement de la population se faisait trop ressentir.

Comment la population algérienne réagit-elle ?

La population algérienne comme dans beaucoup de pays était prise de panique dans un premier temps. Depuis le début de mars et les premiers cas confirmés, les Algériens sont restés unis et leur solidarité, par des dons, s’organise parfois à l’insu de l’Etat algérien. Ces dons sont destinés aux sans-abris et aux hôpitaux. Ces dons se sont multipliés à cause du manque de matériels médicaux dans ce pays. Soulignons que cette solidarité vient en grande partie du mouvement d’opposition au gouvernement,  le Hirak, devenu une grande association caritative et de solidarité.

Je trouve que cette solidarité en plus du respect des gestes barrières en Algérie va fortement aider à endiguer la pandémie du CoVid-19. La prise en main des Algériens de leur destin, par cette solidarité,  a permis à des milliers de personnes de ne pas être contaminées ou de guérir du CoVid-19.

L’Algérie comme beaucoup de pays a besoin de la solidarité internationale. Et comme le dit le philosophe Gilles Deleuze, je pense que face à cette pandémie il faut :” penser le monde , puis son pays , puis ces proches , puis soi-même. “

Bibliographie 

http://www.premier-ministre.gov.dz/fr/premier-ministre/activites/com-12-05-2020-fr-1.html

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pandémie_de_Covid-19_en_Algérie

http://covid19-dz.info

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2020/04/06/en-algerie-la-solidarite-s-organise-face-au-coronavirus_6035751_3212.html