Le G20 à l’heure d’aujourd’hui

Plus de 20 000 milliards de dollars (14 185 milliards d’euros) : c’est le coût de la crise mondiale qui a débuté en 2007, la plus grave depuis la Grande Dépression.  Les pays les plus riches du monde devront se mettre d’accord sur une politique économique commune pour contourner la crise économique lors du G20 qui aura lieu  le 11 et 12 novembre à Séoul ( Corée du sud ). Par exemple la Chine et les Etats-unis devront se mettre d’accord pour la lutte contre la crise puisque ce sont les 2 pays les plus imposants.

Dans cet article du Monde, il est question de la Chine qui veut trouver un accord ( consensus ) tout en mettant en avant les intérêts de l’Asie. Dans ce G20, on s’intéressera à trouver une solution pour stabiliser les banques, éviter les bulles spéculatives ( comme en 2001: éclatement de la bulle internet ), instaurer un système monétaire internationale plus strict et enfin pour finir réduire les déséquilibres entre les pays importateurs et exportateurs.

Cette année la France préside le G20, cela aura t-il vraiment de l’importance dans les décisions ? La Chine et les Etats-unis feront-ils ” la loi ” ?

D. Julie, M.Yanaël, S. Chanel.

4 thoughts on “Le G20 à l’heure d’aujourd’hui

  1. A propos du G20, j’ai appris au journal télévisé hier soir que c’est avec la Ministre de l’économie, Christine Lagarde, que la conférence a débuté et non avec Mr Sarkozy qui fêtait l’Armistice. Cependant, concernant la question posée, la Chine et les États-Unis sont en ce moment pointés du doigt car ils baissent la valeur de leur monnaie (1€ = 1.40$ après cette conférence). Par conséquent ils se trouvent en position de force face aux 18 autres puissances économiques mondiales.

  2. Oui, merci pour cette précision.
    Qui peut expliquer quels sont les avantages, pour un pays, d’avoir une monnaie dont la valeur s’affaiblit ?

  3. Un pays dont la monnaie est faible comparée au restant du monde a deux avantages :
    -Ses importations vont considérablement diminuer du fait qu’acheter à l’étranger lui reviendrait très cher car sa monnaie est en valeur inférieure à celle des pays exportateurs.
    -Ses exportations vont augmenter, puisque les pays importateurs dans ce cas là achètent à coûts réduits.
    Cependant plus une monnaie est demandée plus sa valeur va s’accroitre, donc un pays exportateur peut il garder une monnaie faible ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *