Le 39éme jour de grève à Mayotte

La population manifeste actuellement contre la vie chère à Mayotte tout comme les antillais l’ont fait l’an passé. Depuis le 27 septembre, les routes sont globalement barrées et les magasins sont fermés (de peur d’être pillés ce qui est le cas de certains). Les vacances scolaires étant finies depuis deux semaines les cours auraient dû reprendre … toutefois cela n’a pas été véritablement le cas … ( les personnes ne pouvant pas véritablement se déplacer, seuls 4 jours de classe ont été effectués). Afin de limiter les dégâts matériels et humains (une personne a été tuée) 130 policiers réunionnais et métropolitains ont été envoyé en renfort ainsi qu’un médiateur chargé d’instaurer le dialogue entre les grandes surfaces et la population.

Toutefois les grandes surfaces ne souhaitent pas céder, les syndicats mahorais réclament qu’un prix soit instauré pour toutes les denrées de base. Mais les négociations piétinent depuis bientôt 40 jours …4 des 7 syndicats mahorais ont obtenu gain de cause mais les autres réclament des baisses de prix plus importants.

La difficulté étant d’instaurer le dialogue et de remettre en état le réseau routier, les choses ne bougent pas. Certaines personnes ont pris la décision de quitter l’ile, rejoignant parfois l’aéroport en empruntent le chemin maritime sur de simples barques.

Maintenant il est nécessaire que des mesures soient prises afin que chacun puisse obtenir sa part de satisfaction …

Suite de l’épisode mahorais prochainement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *