Partir étudier à l’étranger après le bac.

Étudier quelques mois à l’étranger est très enrichissant. En effet, on peut apprendre une langue rapidement tout en s’adaptant à un nouveau mode de vie. Cela permet à notre esprit de s’ouvrir à d’autres cultures.En revanche, le fait de quitter son pays, ses habitudes, ses amis,.. peut avoir des impacts négatifs sur nous, comme des angoisses, la peur de ne pas y arriver, de ne pas se faire comprendre, d’être isolé..  Et c’est en surmontant ces épreuves  que nous allons nous endurcir et prendre confiance en nous.

Ce que recherchent de plus en plus d’employeurs, ce sont les personnes ayant une bonne capacité d’adaptation, de la curiosité, une ouverture d’esprit ainsi qu’une bonne connaissance de soi. Quatre critères entièrement remplis après quelques mois passés hors de l’hexagone..

Seriez-vous prêt à tout quitter pour partir quelques mois à l’étranger, afin de vous consacrer uniquement à votre propre avenir ?

6 thoughts on “Partir étudier à l’étranger après le bac.

    • Tout dépend de l’objectif que l’on se fixe.. Si tu pars 6 mois pour devenir bilingue, tu peux très bien quitter tes amis et ta famille, tout en gardant contact par mail ou téléphone.

  1. Personnellement, je ne pense pas que je pourrai partir toute seule à l’étranger pendant quelques mois, même si c’est quelque chose de très enrichissant et qui nous permet de mieux nous connaître,je pense que ça doit être très difficile de tout quitter pour un monde inconnu.

    • Je suis d’accord avec toi, ça ne doit pas être évident. Je ne pense pas que tout le monde soit capable de partir à l’étranger tout seul. Cela dépend du caractère de la personne et de ses ambitions..

  2. Personnellement, je pense que partir à l’étranger est une très bonne expérience. Je connais beaucoup de personnes qui sont parties plusieurs mois dans des pays différents pour découvrir de nouvelles cultures et pouvoir pratiquer une langue.
    Ces expériences sont effectivement très valorisées pour les employeurs car savoir parler différentes langues est très avantageux pour certains métiers, en particulier l’anglais qui aujourd’hui est une langue internationale.

  3. Personnellement je serais prête, enfin ça ne me déplairait pas de partir. Mais après il faut voir une fois là-bas si on est capable d’y rester seul. Je pense que c’est une expérience très utile pour notre avenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *