Un système sécuritaire renforcé

Des activistes anti-aéroport de Notre-Dame-des-Landes manifestent à Paris le 10 novembre 2015.D’après LeMonde.fr la préparation de la 21e conférence sur le climat (COP21), qui se se déroule du 30 novembre au 11 décembre en Seine-Saint-Denis, crée une ingénieuse combinaison entre médiatisation des menaces (terrorisme, manifestations violentes) et affichage de leur prise en compte.

La première étape de ce dispositif a pris forme vendredi 13 novembre, avec l’entrée en vigueur du rétablissement des contrôles aux frontières de la France qui devrait être pleinement opérationnel autour du 20 de ce mois.

Cette mesure a été annoncée le 6 novembre par le ministre de l’intérieur, Bernard Cazeneuve, sur RMC/BFM-TV : « La France va fermer ses frontières pendant quelques semaines. »

Le but était selon lui d’empêcher l’entrée sur le territoire d’un « certain nombre de personnes susceptibles de porter atteinte au bon déroulement de cette manifestation ».

Même si en réalité, il ne s’agit pas d’une fermeture des frontières, mais de la mise en place de quelques centaines de points de contrôle.

Clémence et Anaïs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *