La Chine se montre attentive aux demandes de François Hollande sur le climat

Selon Lemonde.fr, à près d’un mois de la conférence COP21 qui se tiendra à Paris, le président Français achève son tour du monde sur le climat par une destination clé : la Chine.

François Hollande accompagné d’un cortège de ministres, s’est sont rendu en terre Chinoise pour une visite officielle de deux jours. Les enjeux de cette visite et rencontre avec le président Chinois Xi Jinping étaient primordiaux, la Chine étant le premier émetteur de gaz à effets de serre au Monde. Cette dernière rejette en effet 25% de ces gaz émis sur Terre. Mais la République Populaire est de plus une puissance très influente dans la coalition des 133 pays en développement “G77”. Elle peux entraîner dans sa vague bon nombre de pays moins avancés hésitant à ratifier l’accord de Paris qui vise a limiter le réchauffement climatique à 2°C.

La Chine qui, à la conférence de Copenhague en 2009 était au centre des projecteur comme la puissance qui freinait les négociations, se retrouve aujourd’hui assaillie de revendications environnementales intérieures. La République Populaire n’ignore pas ces demandes et a déjà signé plusieurs déclarations sur le thème environnemental avec l’Union Européenne, le Brésil et l’Inde.

Avant de se rendre à la capitale Chinoise, François Hollande accompagné de son cortège s’étaient rendus dans l’ouest Chinois afin de visiter une usine sino-française de traitement des eaux usées. Cette visite semble avoir débouché sur des accords visant à adopter une croissance verte. Une série d’usines chinoises devraient être testées et mises aux normes écologiques par la société Française Suez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *