Tâches ménagères : les inégalités ont la vie dure

Selon LeMonde, un palier pourrait bientôt être atteint. En effet, depuis quelques années les femmes ont un emploi du temps qui s’apparente à celui des hommes cependant elles continuent tout de même à assumer une importante partie des tâches ménagères.

Les avancées technologiques peuvent être une des explications : les femmes passent moins de temps à faire la lessive, la machine à laver est appréciée ; elles ne repassent presque plus ; cuisinent moins, les français mangent davantage à l’extérieur ou des plats cuisinés de nos jours. Ainsi, les femmes en font un peu moins qu’avant et peuvent concilier carrière et sphère privée plus facilement.

Mais, les femmes  en faisant tout de même davantage sont pénalisées face aux hommes. Le “plafond de verre” reste présent tout comme les inégalités de salaires. Elles continuent également d’interrompre leur carrière pour s’occuper du foyer ou d’avoir des journées de travail plus courtes.

En conclusion, des efforts ont été fait durant les années 1970 et 1980 mais une limite a été atteinte ces derniers temps. Et, une progression du statut de la femme n’est pas à la une du jour.

2 thoughts on “Tâches ménagères : les inégalités ont la vie dure

  1. Je trouve ton article intéressant, c’est vrai que l’on voit beaucoup de familles (dont la mienne) où la femme fait la majorité des tâches ménagères. Le fait de vivre avec cet exemple entraine surement de la reproduction sociale et même si des efforts ont été faits, j’espère que notre génération répartira encore mieux le travail domestique.

  2. Malgré ces inégalités que tu démontres, ce n’est pas le cas chez tout le monde.
    Chez certains individus les tâches ménagères sont réparties de la plus “propre” manière de façon à éviter justement ces inégalités et pour laisser à la femme un peu plus de temps pour elle.
    On dit souvent aussi que les femmes sont trop souvent à la maison mais ce sont majoritairement elles qu’on voit dans les magasins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *