Les femmes iraniennes autorisées pour la première fois à rentrer dans un stade de football en 2018

Depuis la révolution islamique en Iran de 1979, femmes iraniennes sont interdites d’accès aux enceintes sportives afin d’assister à un événement sportif masculin.

Si une femme rentre dans un stade mais quelle est arrêtée par les autorités iraniennes, celle-ci est envoyée en prison. Beaucoup de femmes contestent cette interdiction, d’ailleurs lors des matchs de l’équipe nationale de l’Iran, des banderoles sont souvent déployées avec comme message  : « Laissez les femmes iraniennes entrer dans les stades ! » par les supporteurs. Aussi, en 2017, un groupe d’iraniens à réussi à pirater l’ISNA (Iranian Students News Agency qui est une agence d’informations iraniennes) et ont mis un bandeau sur la page du site avec écrit « Laissez les femmes iraniennes accéder à leurs stades ».

Enfin, pendant le mondial de football 2018 en Russie, l’Iran s’étant qualifié pour les phases de groupes de la coupe du monde, des femmes iraniennes ont pu assister au Stade Azadi de Téhéran au match Iran-Espagne le 20 juin 2018 sur écran géant. Puis le 25 juin 2018 des femmes iraniennes ont eu accès au Stade de Mordovie en Russie.

C’est une vraie révolution dans le domaine du sport masculin iranien et une nette évolution dans les mentalités. Nous verrons si cette révolution perdurera ou si ce n’était qu’un moyen pour la République islamique d’Iran de faire bonne figure devant les « gros » de ce monde…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *