Coupe du Monde Féminine 2019 : Un engouement sans précédent autour des Bleues

La capitaine de l’équipe de France Amandine Henri célèbre la victoire des Bleues face au Brésil, le 23 juin 2019 au Havre. FRANCK FIFE / AFP

La compétition organisée en France (7 juin au 7 juillet) a suscité une euphorie générale de la part des supporters. Résultats, audiences, stades : le bilan de la Coupe du monde féminine de football.

D’après franceinfo, il n’y a pas de doute : le mondial 2019 est tout simplement la “meilleure coupe du monde féminine de l’histoire”. Pour la première fois, cet évènement a rassemblé des millions de supporters et a battu des records à tout point de vue. Le nombre de spectateurs dans les stades a considérablement augmenté depuis la dernière Coupe du monde féminine : la barre du million de tickets vendus a été dépassé seulement quatre jours après le début de la compétition. Même euphorie devant les écrans de télévision. “La chaîne TF1, qui diffuse la Coupe du monde, est elle-même surprise et n’avait pas parié sur de telles audiences. Les tarifs publicitaires ont été augmentés pour le deuxième et le troisième match. Pour 30 secondes de publicité, les tarifs sont passés de 73.000 euros bruts à 116.000 euros bruts.” selon RTL.

Les médias ont également bien plus suivi la compétition que lors des éditions précédentes. Pour la première fois, le site de franceinfo a ainsi mobilisé cinq personnes pour le traitement du Mondial féminin durant la compétition. De son côté, L’Équipe a consacré dix unes à cette Coupe du monde entre le 7 juin et le 7 juillet. En comparaison, la compétition n’avait fait la couverture que quatre fois en 2015 et trois fois en 2011.

De plus, cette compétition a aussi eu un impact dans les clubs amateurs : les licenciées en France n’étaient que de 51 000 il y a huit ans, contre 185 000 aujourd’hui. D’après Noël Le Graët (Président de la Fédération Française de Football), cette année les inscriptions devraient augmenter de 20% par rapport à l’année dernière suite au succès de cette Coupe du monde à domicile.

Cet évènement reste moindre par rapport à l’engouement que les hommes ont provoqué durant leur Coupe du monde en 2018, mais pour la première fois, malgré leur élimination en quart de finale face aux États-Unis (1-2), les Bleues ont réussi grâce à leur football, à toucher le cœur des Français et à emmener ses supporters derrière elles, match après match. Le football féminin est en marche et n’a pas fini de faire parler de lui durant ces prochaines années. Peut-être décrocherons-t-elles leur premier titre de championnes du Monde en 2023 ?

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *