Supprimer les likes d’Instagram : pour du meilleur ?

3085097 / Pixabay

D’après Slatefr , maintenant dix ans qu’Instagram a colonisé tous nos smartphones, aujourd’hui les règles changent. Une nouvelle version a déjà été établie dans 7 pays différents et vise à amoindrir la pression sociale du réseau. Mais cette stratégie est elle simplement éthique ou en réalité commerciale ?

Instagram va supprimer le comptage des likes sous les post des utilisateurs, il sera toujours possible de liker mais le nombre ne sera plus visible.

Le réseau social n’a pas encore confirmé quand la suppression des likes s’étendra à d’autres pays, une nouvelle version qui se veut rassurer les gens qui jugeaient toxique et malsaine cette course à la popularité et aux compliments. Une relation malsaine avec soi-même qui peut parfois mener à de fortes dépressions.

Mais il faut nuancer cette nouvelle version d’Instagram, la personne qui regardera ta photo et l’utilisateur du compte lui même aura toujours accès aux likes sous la photo et pourra les quantifier lui même s’il le veut. Autant dire que pour les personnes sous pressions et sans beaucoup de visibilité, cette innovation ne sera pas pleinement bénéfique.

La plateforme se prive donc de son plus grand atout qui a fabriqué son succès et alimenté notre égocentrisme durant des années. Mais celle-ci a bien conscience qu’elle doit évoluer avec son temps et s’adapter pour reste au goût du jour… C’est aussi le début d’une nouvelle et fructueuse collaboration avec les influenceurs qui eux auront besoin d’un algorithme spécial pour ne pas mettre en péril leurs collaborations avec des marques qui elles ont besoin de quantifier leurs likes donc leur influence. En quelque sorte le jackpot pour Instagram, une politique qui va faire fructifier ses bénéfices.

Alors au-delà de l’aspect éthique de la nouvelle version, se cache un aspect bien plus commercial. Les likes sont une forme de pouvoir, une monnaie d’échange qui rapporte beaucoup.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *