La fonte des glaces dans les Alpes filmée par un aigle

Victor rejoignant son fauconnier Jacques-Olivier Travers, https://france3-regions.francetvinfo.fr

Durant tout le mois de septembre, Victor, un aigle pygargue à queue blanche, a joué les cameramen dans les Alpes pour nous alerter sur le réchauffement climatique. Une initiative originale et pertinente pour nous sensibiliser au devenir de paysages naturels magnifiques tels que les glaciers, plus que jamais en danger.

Équipé d’une caméra à 360°, cet aigle pêcheur a survolé les plus beaux massifs montagneux dans cinq pays alpins : l’Allemagne, l’Autriche, l’Italie, la Suisse et la France. Les vols de Victor ont été organisés par son fauconnier maintenant mondialement connu, Jacques-Olivier Travers, et l’association « Freedom Conservation », co-fondée en 2006 par ce passionné de rapaces.

Finissant son voyage à Chamonix en octobre, l’aigle a rapporté des images à couper le souffle qui nous offrent une perspective incroyable sur ce décor montagneux affaibli par le réchauffement climatique. Car c’est bien l’enjeu de ce projet nommé « Eagle Wings » : nous faire prendre conscience de l’urgence de ce phénomène aux conséquences catastrophiques pour l’environnement et ses habitants comme Victor. En effet, malgré la beauté des paysages filmés par cet oiseau majestueux, on observe l’évolution alarmante de la fonte des glaces, particulièrement visible dans les Alpes. Selon geo.fr, un glacier du Mont-Blanc a fondu à une vitesse impressionnante ces mois derniers, diminuant de 35 cm par jour en moyenne. Menaçant de s’effondrer, il a vu son accès se restreindre pour des raisons de sécurité.

Comment voulez-vous convaincre le public de protéger les oiseaux et leur environnement si vous ne leur montrez jamais ce que les oiseaux voient ?” Jacques-Olivier Travers, geo.fr.

Vol de Victor immortalisé par sa caméra, rtl.be

Ces vols ont également pour objectif de nous sensibiliser à la faune, et notamment aux pygargues à queue blanche comme Victor. Cette espèce, autrefois décimée par l’Homme, avait disparu des régions alpines. Elle est aussi très sensible aux changements climatiques qui affectent son milieu naturel. Victor est donc certainement le mieux placé pour nous faire passer son message, pour nous faire réagir. En plus du symbole qu’il incarne, le rapace de 9 ans est déjà célèbre pour s’être élancé du dernier étage de la Tour Eiffel en 2014.

Embarquez avec Victor pour découvrir les Alpes à sa hauteur ! Des vidéos et des reportages comme celui-ci sont disponibles sur Internet : Reportage France 3.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *