Tueries aux Etats-Unis : un quotidien pour les Américains

 

Un homme embrasse son fils après la tuerie dans un collège à Santa Clarita (Californie), le 14 novembre.

Un homme embrasse son fils après la tuerie dans un collège à Santa Clarita (Californie), le 14 novembre. MARIO TAMA / AFP

Les tueries aux Etats-Unis sont malheureusement très récurrentes, près de 41 tueries de masse ont été recensées en 2019, soit 211 morts et de nombreux blessés.

 

D’après Le Monde, en 2019, les Etats-Unis ont connu un nombre record de tueries de masse. En effet, l’Agence Associated Press, Usa Today et l’université Northeastern de Boston mènent une enquête chaque année depuis 2006 pour connaître le nombre de tueries aux Etats-Unis. Et durant cette année 2019, c’est près de 41 tueries qui ont été recensées. Il n’y a jamais eu autant de tueries depuis 1970 !

CONTRÔLE DES ARMES

Ces tueries qui ont fait 211 morts et de nombreux blessés, remettent en cause le contrôle des armes aux Etats-Unis car c’est l’une des principales causes de ces décès. Il est vrai que parmi ces 41 tueries, 33 sont le fait d’armes à feu.

LES MEDIAS

Malheureusement, ces massacres ne sont le plus souvent médiatisés que lorsqu’ils ont lieu dans un espace public. Comme c’était le cas dans le supermarché à El Paso. Ces tueries dans les espaces publics ne concernent seulement que 9 tueries.

UNE CONTAGION

Comme l’a fait remarquer le criminologue J. Densley: « Ce qui rend ce chiffre aussi exceptionnel est que les tueries de masse se font plus nombreuses alors que les homicides sont en baisse ». En effet, ce chercheur en criminologie ainsi qu’Alan Fox, professeur à l’université Northeastern, ont prouvé le fait que ces événements inspirent d’autres tueurs et provoquent d’autres tueries. Ce phénomène est dû à la logique de copie sociale, c’est comme un effet de mode. Selon une étude publiée en Juillet 2015 dans Public Library of Science, les tueries de masse sont contagieuses et donc sujette aux épidémies. ” Ce qui nourrit la contagion, c’est la peur. » M. Fox.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *