Bienvenue à bord de l’ISS

La Station Spatiale Internationale (Pixabay)

La Station Spatiale Internationale, plus souvent appelée ISS ou SSI orbite dans l’espace depuis maintenant 2011. Quinze pays ont collaboré à la conception de cette station considérée comme la plus grande construction spatiale de l’histoire à orbiter autour de la Terre. De nombreux astronautes du monde entier ont déjà foulé le sol de l’ISS, notamment le Français Thomas Pesquet entre novembre 2016 et juin 2017 lors de la mission “Proxima”. Il réalisera d’ailleurs un second voyage dans l’espace en 2021. Mais comment se déroule la vie à bord de l’ISS ? Je vous propose d’embarquer tout de suite afin d’en savoir un peu plus.

L’équipage à bord

L’équipage à bord de l’ISS est depuis 2009 toujours composé en permanence de six astronautes, parmi lesquels se trouve le commandant de mission, chargé du bon déroulement de la mission et de diriger son équipe, et le reste des astronautes qui sont pour la plupart des médecins, des chercheurs, des militaires, des scientifiques ou bien des ingénieurs très qualifiés, possédant tous un diplôme d’ingénieur. Les six astronautes envoyés dans l’ISS (par des capsules russes nommées Soyouz) réalisent en moyenne des séjours dans l’espace d’environ six mois et tous les trois mois l’équipage est renouvelé de moitié par trois nouveaux astronautes, ce qui est pour eux le signe d’une nouvelle mission spatiale.

Une journée type dans l’ISS

Le quotidien des astronautes de la Station Spatiale Internationale est très rythmé et plutôt rude, premièrement car le réveil sonne pour eux dès 6h du matin. Après ce réveil matinal, les astronautes réalisent une inspection de la station pour vérifier que tout est en ordre et fonctionne correctement. Ensuite, ils prennent leur petit déjeuner, puis s’ensuit d’une conférence avec le centre de contrôle (terrestre) afin d’organiser l’emploi du temps de la journée. Par la suite, à partir de 8h du matin et pendant environ une dizaine d’heures les astronautes travaillent. Étant donné que l’ISS est avant tout le plus grand laboratoire international en orbite autour de la Terre, les astronautes passent l’essentiel de leur temps à faire des recherches, des expériences et de la maintenance. Il arrive parfois même que certains d’entre aux aient la chance de réaliser des sorties spatiales pour travailler à l’extérieur de la station. Toutes ces précieuses données récoltées à bord de l’ISS permettent de poursuivre des recherches déjà entamées, de préparer de futures missions spatiales et parfois même de préparer la colonisation de futures planètes.

Vue sur la Terre depuis la coupole de l’ISS (Photo Pixabay)

La présence omniprésente de l’apesanteur dans la station permet d’ailleurs à l’équipage d’utiliser la totalité de l’espace qui leur est disponible, c’est à dire du sol au plafond. L’activité physique est aussi essentielle dans le déroulement de la journée. Même dans l’espace, les astronautes font en effet 2h de sport chaque jour, dans le but d’entretenir leur muscles et de rester en forme. Après avoir travaillé pendant la grande majorité de la journée, les astronautes peuvent utiliser le temps qu’il leur reste pour eux et pour réaliser des activités de détente, elles aussi très importantes pour se sentir bien à des centaines de kilomètres de la Terre. Les astronautes peuvent pendant cette pause, contempler la Terre depuis la coupole panoramique de l’ISS toujours orientée vers cette dernière et qui leur offre une vue à couper le souffle sur notre superbe planète bleue. Enfin, vient le temps pour l’équipage de dîner (vers 21h) puis de dormir (aux alentours de 21h30). Juste avant de se coucher il se réunit une dernière fois pour faire un petit point récapitulatif sur les événements de la journée et pour commencer à planifier les activités du lendemain. Du fait qu’il n’y ait pas de gravité dans l’espace, les astronautes flottent dans les airs et donc ils n’ont pas besoin de matelas pour dormir mais simplement de s’attacher aux murs ou bien au plafond de la station dans un sac de couchage.

Les conditions de vie et d’hygiène

Les conditions de vie et d’hygiène à bord de l’ISS sont à la fois assez différentes mais aussi parfois similaires à celles présentes sur la Terre.

En effet, comme expliqué précédemment, les astronautes dorment dans des sacs de couchage accrochés aux parois de la station, dans des petits compartiments ou dans des mini-cabines avec des cloisons en dur. Les astronautes peuvent y écouter de la musique, y utiliser un ordinateur ou bien y apporter des effets personnels, afin de se sentir comme chez eux malgré la distance qui les séparent de la Terre. Etant donné qu’en une journée complète, se succèdent 16 périodes de jour et de nuit, une période est définie comme étant celle durant laquelle l’équipage doit se reposer et profiter de ce temps de repos crucial, pour pouvoir attaquer dès le lendemain matin et après quelques heures de sommeil, une nouvelle journée spatiale à bord de l’ISS.

Concernant la pratique du sport, ce n’est pas parce qu’ils ont dans l’espace que les astronautes doivent oublier l’activité physique, au contraire. Ils effectuent 2h (parfois 2h30) de sport chaque jour, afin d’entretenir leurs muscles atrophiés par l’apesanteur, de rester en forme, de conserver leurs capacités physiques et physiologiques et de lutter contre les effets de la gravité, ce qui est également primordial car un séjour dans l’espace est éprouvant pour le corps humain. A bord de l’ISS, les astronautes disposent de trois machines pour faire du sport : une vélo d’appartement “version spatial”, un tapis roulant et une machine d’entraînement résistif. Ainsi, grâce à ces machines les astronautes peuvent pédaler, courir, soulever des pois et faire des flexions, tout cela malgré l’apesanteur. Pour éviter qu’ils ne flottent, ils sont attacher par des harnais et des élastiques.

Astronaute en sortie dans l’Espace (Photo Pixabay)

Les tâches ménagères sont des choses auxquelles on ne pense pas généralement lorsque que l’on évoque l’ISS, pourtant elles sont présentes même dans l’espace. Le samedi est le jour durant les astronautes se consacrent aux tâches ménagères. Ils nettoient méticuleusement de fond en comble leur environnement avec des lingettes et un aspirateur spécialement adapté au manque de gravité. Le bon entretien de la station est nécessaires, car sans cela des moisissures, des champignons et des bactéries auraient tendance à se développer et à envahir la station. Heureusement, les astronautes ne passent pas l’entièreté de leur journée à s’occuper du nettoyage de l’ISS, ils y passent environ trois quarts d’heure, et peuvent ensuite dédier le reste de leur week-end au temps libre.

Toujours au sujet de l’hygiène et selon les propos de Thomas Pesquet (qu’il avait livré à France-Info en tant qu’envoyé spécial à bord de l’ISS en mars 2017), il est impossible de prendre des douches dans la station car il n’y a pas de gravité, ce qui fait que l’eau ne tombe pas, elle forme des bulles d’eau qui flottent dans l’air. Par conséquent, pour se laver tous les jours les astronautes utilisent beaucoup de lingettes pour bébé ainsi que des serviettes humidifiées. Pour les cheveux, ils utilisent des shampoings sans rinçage. De plus, ils ont à leur disposition une tondeuse à cheveux reliée à un tuyau de l’aspirateur, les cheveux sont donc coupés et aspirés, ainsi ils ne se dispersent pas dans toute la station. Pour ce qui est des toilettes de l’ISS, il y a deux appareils différents. Le premier (pour la petite commission) consiste en un grand tuyau avec au bout une sorte d’entonnoir. Grâce a cet appareil, l’urine est récoltée, transférée, recyclée puis purifiée en eau potable car dans ce type d’environnement l’eau est y très précieuse. Le second appareil (pour les besoins plus importants) est un petit siège équipé d’un réservoir à déchet (ou conteneur), de tuyaux et d’une pompe. Toujours d’après les mots de Thomas Pesquet, l’équipage de l’ISS essaye de produire le moins de déchets possible car personne ne vient ramasser les poubelles dans l’espace. Lorsqu’un véhicule ravitailleur arrive pour approvisionner la station en pièce détachées, en nourriture, en habits et en matériel, les astronautes le remplissent en échange de tous leurs déchets. Au moment où le véhicule se détache de l’ISS, les déchets sont évacués dans l’espace et sont brûlés dans l’atmosphère. Pour ceux qui regardent le ciel depuis la Terre, ils peuvent observer une belle étoile filante.

Enfin, concernant le sujet de l’alimentation dans l’espace, la nourriture des astronautes de l’ISS ressemble globalement à celle présente sur Terre, cependant il existe quelques contraintes à respecter. En effet, les repas quotidiens sont assez ordinaires. Il s’agit généralement de fruits, de légumes, de desserts et de produits laitiers, sauf que ces aliments se retrouvent sous sachets lyophilisés, sous-vide et en conserve. Il est même possible que les astronautes reçoivent de temps en temps de la nourriture fraîche grâce aux capsules Soyouz. Pour les occasions spéciales (anniversaires, sorties extra véhiculaires, Noël, jour de l’an), l’équipage a le droit à des repas exceptionnels préparés par des grands chefs cuisiniers étoilés du monde entier. Lors de son séjour dans l’espace Thomas Pesquet se souvient avoir eu la chance de déguster des mets raffinés tels : du homard, du poulet, du parmentier de volaille, du pain d’épice aux pomme ou bien même du cheesecake, entre autre. Etant donné que tout flotte dans l’ISS, les astronautes des différentes nationalités peuvent partager leur nourriture en apesanteur, et ainsi voyager dans des pays à l’autre bout du globe, alors qu’ils sont à des centaines de kilomètres de ce dernier. Même si elle semble plutôt appétissante, l’alimentation spatiale est tout de même soigneusement planifiée afin de respecter les besoins nutritionnels et énergétiques de chaque membre de l’équipage. Il faut aussi faire très attention à la sécurité alimentaire et veiller à ce qu’aucun astronaute ne tombe malade ou soit intoxiqué ou bien même allergique aux repas préparés spécialement pour eux. Les liquides sont également à éviter dans l’ISS car ils forment des bulles qui pourraient endommager l’équipement de la station, tout comme les aliments secs qui font des miettes, ce qui pourrait être dangereux pour les astronautes s’ils les inhalent involontairement.

Pour conclure, la vie des astronautes à bord de la Station Spatiale Internationale est très organisée et n’est pas de tout repos, néanmoins cela n’empêche pas qu’ils vivent chaque jour une expérience extraordinaire et inoubliable dans l’espace, avec à la fin de leur intense journée un rêve d’enfant devenu réalité pour eux, celui de s’endormir la tête dans les étoiles !

Petites informations : La Station Spatiale Internationale orbite autour de la Terre à une altitude de 400km, elle se déplace à une vitesse astronomique comprise entre 27 500 et 28 00 km/h et elle réalise le tour de notre planète en 90 minutes (soit 16 périodes de jour et de nuit en une journée).

Lever de Soleil depuis l’Espace (Photo Pixabay)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *