Le fast-food est un type de restauration dans lequel le principe est de faire rapidement consommer les plats commandés ou à emporter. Ils sont moins chers par rapport aux restaurants classiques. Ils ont été créés en 1937 en Californie, aux Etats-Unis,   par les deux frères Mike Dick et Maurice McDonald avec leur premier McDonald’s. Mais une surconsommation de fast-food, nourriture très grasse, très salée et très sucrée, peut avoir des conséquences néfastes sur la santé.

Super size me : La preuve par l’expérience

Super size me est un film documentaire où le réalisateur Morgan Spurlock réalise l’expérience de manger chez McDonald’s pendant un mois pour connaître les conséquences de la malbouffe.

Il a comme règles de :

1. Manger matin, midi, soir chez McDonald’s.

2. Essayer chaque menu de chez McDonald’s au moins une fois.

3. Ne manger que les aliments figurant sur le menu. Si l’eau est dans le menu, il peut en boire.

4. Prendre l’option « Super Size » (taille maximum) chaque fois qu’on la lui propose.

5. Pratiquer la marche comme un Américain, près de 5 000 pas par jour.

Le 21ème jour, il se plaint de douleurs au thorax mais rien ne l’empêche de continuer son expérience. En 30 jours il prend 11 kg. Il mettra 14 mois pour retrouver sa santé et son poids initial.

Ce documentaire montre que la nourriture des fast-foods à beaucoup de conséquences néfastes, comme l’obésité par exemple.

L’impact de la malbouffe sur le cerveau

Selon futura sciences.com la malbouffe peut avoir des conséquences sur le cerveau:

Lorsque nous avalons des chips, un hamburger ou un beignet, différentes zones de notre cerveau se mettent en branle. C’est d’abord notre système de récompense qui s’active. Notre cerveau libère de la dopamine… à forte dose. C’est elle qui nous procure ce sentiment de bien-être que nous connaissons bien. L’ennui, c’est que notre cerveau, se sentant submergé, peut avoir tendance à créer de nouveaux récepteurs à dopamine. Résultat : pour atteindre un même niveau de plaisir, nous aurons besoin de manger toujours plus de fast food.

Kira K.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *