L’avocat et militant politique russe également opposant au président russe Vladimir Poutine, Alexei Navalny a été empoisonné le 20 août 2020.

L’avocat du parti politique “Russie du futur” (Россия будущего en russe) a été empoisonné et a été pris d’un malaise. Il est tombé dans le coma à Tomsk , une ville de la Sibérie Oriental le 20 août. Alexei Navalny a déjà été victime de répression policière, d’arrestations, d’emprisonnements, intimidations et attaques en justice. Ce n’est pas la première fois que l’opposant de Poutine se fasse empoisonné. En prison il fut victime d’une réaction à un argent toxique.

Une arme identifié

L’arme de l’empoisonnement est une substance neurotoxique, le Novitchok (prouvés par des laboratoires français, allemand et russe). Le même poison a été retrouvé dans sa chambre d’hôtel en Sibérie.

France et Allemagne dénonce la Russie

Les ministres des affaires étrangères français et allemand dénonce une tentative d’assassinat et une implication russe. L’Allemagne, le G7 et même le président Emmanuel Macron demande des explications au président russe, Vladimir Poutine ce qui a crée des tensions Russe – France/Allemagne.

Il a été hospitalisé en Serbie avant d’être transféré en Allemagne, il est sortie de son coma le 7 septembre 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *