À l’heure où vous lisez cet article, les habitants des îles du Pacifique sont menacés par la montée des eaux.

Des îles sous étroite surveillance :

par exemple, cinq des îles Salomon ont déjà disparu et six autres sont fortement touchées.
Huit îles de Micronésie ont aussi été submergées !
Les îles de Kiribati sont situées à 3 mètres à peine du niveau de la mer. L’éradication des îles est déjà en marche, trente-deux îlots des Kiribati ont été engloutis sous l’eau (1).
Sur les îles Carteret, les marées géantes créent une érosion de la terre des îles, les recouvrent entièrement et détruisent les cultures. 
Les populations  de ces régions du monde doivent ou vont bientôt devoir partir vivre ailleurs.
La montée des eaux atteint 12 mm par an dans l’ouest du Pacifique.

 

La cause, on la connaît bien maintenant : le réchauffement climatique provoqué par les activités humaines ! 

Dilatation de l’eau sous l’effet de la chaleur, fonte des glaciers et de la calotte glaciaire en sont les manifestations.

Carte des Iles du Pacifique. Source : Libération.fr

 

En effet, les glaces du Groenland et de l’Antarctique fondent et entraînent une élévation rapide du niveau des océans. Pour les États insulaires (= les îles) de la ceinture tropicale de la planète(2), de l’océan Indien au Pacifique en passant par les Caraïbes, le temps est compté.

 

Quand on pense à la mer, on imagine une aire de jeux, des baignades, des animaux marins. On rêve de détente, de chaleur, de cocotiers, de joie et plaisirs variés, on se plonge dans ses souvenirs… Mais dans le Pacifique, la mer est devenue synonyme de menaces voire de cauchemars pour ses habitants.

Alors pour éviter cela, des mesures doivent être prises de toute urgence. Certaines sont à notre portée. Juste quelques exemples :

  • limiter voire éliminer les énergies fossiles (pétrole et ses dérivés, charbon…) en les remplaçant par des énergies vertes (éoliennes, panneaux solaires…).
  • Planter des arbres par milliards. 
  • NE PLUS déforester car les arbres sont l’un des principaux boucliers de la planète contre le réchauffement climatique.
  • Réduire la consommation de viande.
  • Trier et réduire ses déchets.
  • Réduire sa consommation en énergie.
  • Encourager une agriculture plus écologique et végétale (bio).
  • Créer des espaces verts.

Et enfin, je citerai Victor Hugo : 

« C’est une triste chose de songer que la nature parle et que le genre humain ne l’écoute pas ».

 

 

Gwladys Noël, 4°.

 

(1) http://geoconfluences.ens-lyon.fr/informations-scientifiques/dossiers-thematiques/oceans-et-mondialisation/corpus-documentaire/images/longepeecarte1 

(2) https://content.meteoblue.com/fr/meteoscool/zones-climatiques-generales/zone-tropicale

 

Sources:

https://www.courrierinternational.com/article/2004/09/30/le-rechauffement-n-engloutira-pas-les-iles-tuvalu-mais
https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/ocean-pacifique-8-iles-pacifique-deja-englouties-cause-rechauffement-climatique-68510/
https://en.wikipedia.org/wiki/Tropics#/media/File:World_map_indicating_tropics_and_subtropics.png
http://madame.lefigaro.fr/societe/cop22-les-iles-nouveaux-lanceurs-dalerte-de-lecologie-311016-117555                                    (3) https://e-rse.net/mesures-politiques-lutte-rechauffement-climatique-271020/#gs.F6c06aU

2 pensées sur “Pacifique : habitants en danger !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *