À la Ferme du Bec Hellouin, Charles et Perrine Hervé-Gruyer, maraîchers et co-créateurs de la Ferme biologique du Bec Hellouin expérimentent une nouvelle forme d’agriculture fondée sur l’imitation des écosystèmes (1) naturels: la permaculture

Depuis 2011, cette nouvelle agriculture fait l’objet de recherches scientifiques menées à la ferme par l’Institut Sylva, en lien

avec des organismes comme l’INRA (2) et AgroParisTech. Les premiers résultats de ces programmes soulignent la très haute efficacité de leurs pratiques : le micro-maraîchage permaculturel mis en place au Bec Hellouin est une forme de culture très productive. De plus, la production intensive daliments de qualité s’accompagnerait d’une amélioration du biotope (3). En faisant émerger l’hypothèse que la performance économique de la ferme dépendrait de sa performance écologique, ces premiers travaux ouvrent une voie nouvelle et porteuse d’espoir, objet de ce nouveau programme de recherches.

Pourquoi s’y mettre ?

La population mondiale croît et les ressources en terre arable, en eau douce, en certains éléments fertilisants, se raréfient. Les énergies fossiles, dont dépend entièrement l’agriculture industrielle, vont inexorablement devenir plus rares et plus chères. Le changement climatique gagne en intensité, multipliant les épisodes extrêmes. Dans ces conditions, comment espérer que les modèles agricoles actuels permettent d’atteindre une augmentation de la production agricole de l’ordre de 70 %, l’objectif fixé par la FAO (4) pour nourrir chaque être humain en 2050 ?

Réinventer l’agriculture de demain

Dans cette ferme, on cherche à créer une agriculture en harmonie avec son environnement, riche de nombreux milieux tant en espèces végétales qu’animales afin de tirer le meilleur parti de la nature. L’écoculture (5) est en profonde rupture avec les systèmes dominants (industriels) : elle est pratiquée essentiellement à la main, s’affranchissant du recours au pétrole. Elle reprend et adapte des pratiques millénaires des paysans du Sud et du Nord. Elle se nourrit également des dernières avancées scientifiques contemporaines. En prenant la nature comme modèle, en associant le meilleur de diverses traditions et le meilleur de la modernité, ils espèrent contribuer à inventer l’agriculture de demain. Il s’agit d’inventer une écoculture qui puisse nourrir chaque être humain tout en restaurant l’intégrité de notre planète ! Dans une ferme comme celle du Bec Hellouin, performance économique et performance écologique semblent étroitement liées.

Tel est le point de départ de ce nouveau programme de recherches-actions qui propose d’étudier la durabilité de deux systèmes permaculturels bio-intensifs : la micro-ferme permaculturelle et la forêt-jardin.

Du haut de mes 14 ans je m’interroge, peut-être bêtement, sur l’intérêt de la permaculture et je me dis : puisque la permaculture participe à soutenir durablement l’environnement de la planète, n’est-elle pas l’exemple à suivre ?

Lény Brossard, élève de 4°.

Définitions :

(1) écosystème : En écologie, un écosystème est un ensemble formé par une communauté d’êtres vivants en interrelation (biocénose) avec son environnement (biotope)

(3) biotope : Littéralement, le mot biotope signifie « lieu de vie ».

(5) écoculture : culture respectueuse de l’environnement.

Sigles :

(2) INRA : Institut national de la recherche agronomique.

(4) FAO : Food and Agriculture Organization of the United Nations (Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture).

Sources :

https://www.fermedubec.com/

https://reporterre.net/Ca-y-est-J-ai-compris-ce-qu-est-la-permaculture

https://reporterre.net/La-permaculture-est-une-voie-d-avenir-pour-les-pays-du-Sud

https://www.notre-planete.info/actualites/990-agriculture_biologique_nourrir_tous

http://www.fondation-nature-homme.org/magazine/agroecologie-une-transition-vers-des-modes-de-vie-et-de-developpement-viables/

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89cosyst%C3%A8me

https://www.universalis.fr/encyclopedie/biotope/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *