13 thoughts on “Commentaires de Montlieu

  1. J’ai lu “l’Île” et je n’ai pas trop aimé car c’est pessimiste. Les dessins apportent des détails (comme le démon…) mais c’est trop sombre à mon goût. Le texte est un peu court, il n’apporte pas trop d’informations sur les personnages.

  2. Le livre l’île parle d’un sujet peu commun. Les images renseignent sur le texte les dessins sont assez sombres. Je n’aime pas trop ce livre car il montre la cruauté des gens et leur racisme envers des étrangers qui n’ont rien fait de mal .

  3. Les Demeurées est un livre difficile à lire au départ mais une fois qu’on est lancés dans le livre on ne peut plus s’arrêter il est envoûtant mais il faut bien s’accrocher au début. Je pense qu’il faudrait lire plusieurs fois le livre pour bien tout comprendre. Les phrases sont courtes ce qui rend la lecture beaucoup plus difficile paradoxalement car il y a des ellipses.

  4. Les Enfants de la Forêt, est un roman relativement facile à lire et entraînant.
    Il possède une histoire à la foi fascinante voire déconcertante.
    Nos trois idées se sont jointes pour dire que le roman est très intéressant car il est écrit de façon
    classique mais avec un grain de sel qu’ajoute l’auteur.
    L’HISTOIRE:
    Tom au début du roman est un garçon plutôt timide au fur et à mesure du roman il devient plus sûr de lui
    et devient le chef et c’est lui qui les envoie dans la forêt.

    Hana est une fille qui a du mal à s’exprimer sans taper ou crier voir punir de façon totalement horrible, puis au fil du roman elle arrive à se contrôler et à se calmer.

    Steve, Antoine et Emeric. (SAGRIOUL)

  5. J’ai lu “Les Demeurées”. Je n’ai pas du tout aimé car c’est trop triste. Moi je n’aime pas car il n’y a pas d’histoire d’amour. L’histoire de la mère et de la fille ne me touche pas. Mais il y a quand même madame Solange que j’aime bien.

  6. Luce, la lumière d’une vie, celle de la Varienne, une obscurité dans un village. Mais pourquoi donc ? Un brin de connaissance, puis rien. Du bonheur, pas de parole, puis rien. Luce refuse, apprendre et quitter ses habitudes, impossible. Des villageois, des idiots : bêtes et puérils. Une institutrice, Mme Solange désolée de ne pas pouvoir faire son métier.

  7. Nous n’avons pas trop accroché à ce livre car il est sombre et court.Il y a beaucoup de dessins et peu de texte. C’est un livre qui parle du racisme.

  8. On a bien aimé Les enfant de la forêt car il y a du suspense. On vit l’histoire du côté des enfants auxquels on s’identifie et on se demande comment ils vont se comporter tout seuls et on a peur pour eux au milieu de cette forêt.

  9. Je n’ai pas trop aimé L’Ile car le dessin est sombre, mais il apporte des informations sur le texte, exemple: le curé dit que sa voix ne va pas avec le reste de sa chorale, mais sur le dessin l’intrus est représenté par un diable.

  10. Nous avons beaucoup aimé “les enfants de la forêt”.
    C’est grâce au suspense que nous avons eu envie de continuer de lire. Au cours de l’histoire les enfants deviennent autonomes, ils grandissent au fur et à mesure des pages mais quand ils reviennent à la base nous avons été très tristes. Cette histoire est très poignante on vous le conseille vivement :).

  11. Les enfants de cette histoire sont des rescapés d’une explosion d’une bombe atomique et vivent dans un camp comme des animaux. Un seul de ces enfants, Tom, a conservé des souvenirs de sa vie d’avant. Il aime être seul et se promener dans la forêt près du camp et sa différence par rapport aux autres va le conduire à la tête d’une bande d’enfants qui vont délaisser leur vie pleine de violence au camp pour une aventure qui va leur ouvrir les yeux.
    “Les enfants de la forêt” est un livre que j’ai apprécié pour ses personnages attachants, ses péripéties et l’esprit fantastique empreint de réel de cette histoire.

  12. L’île :
    Le livre parle d’un personnage qui s’est échoué sur une île où les habitants vont finir par le recueillir. Mais les personnages de l’île pensent qu’il est différent d’eux donc ils ne l’acceptent pas et le rejettent. Et pour que personne ne rentre plus dans l’île ils vont construire une forteresse.
    Je n’ai pas aimé cet album car le récit étant trop court et je n’ai pas eu le temps de rentrer dans l’histoire.

  13. L’île

    Je n’ai pas trop aimé car le dessin est sombre, mais il apporte des informations sur le texte, exemple: le curée dit que sa voix ne va pas avec le reste de sa chorale, mais sur le dessin l’intrus est représenté par un diable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.