13 thoughts on “(publication corrigée à taper par les élèves pour le 31/01) 2. La rencontre avec Natacha HENRY, auteure de Marie et Bronia, le Pacte des Soeurs au CDI

  1. Cette rencontre a été très enrichissante pour moi. J’ai beaucoup apprécié échanger avec l’auteur, de savoir ce qui l’a poussée à écrire, savoir son parcours professionnel, etc…

    Le fait de savoir que le métier d’écrivain est très mal payé m’a choqué. Tout auteur mérite de toucher au moins 50% des revenues, hors or là, elle ne touche que 10% du pris prix
    du livre. Soit 1€40 sur 14€. 35% reviens au libraire et le reste (soit 55%) à la maison d’édition.
    Leurs salaire n’est donc pas fixe, et ce qui est très risqué de vouloir vivre de ce métier. J’ai aussi appris qu’elle faisait parties de plusieurs associations pour les livres. Elle nous a sensibilisées sur le streaming illégal sur internet? Cela peut vraiment nuire à la carrière d’un écrivain, auteur, producteur, réalisateur, et bien plus… Car 0 revenuaucuns revenus ne leurs reviennent.

    Cela a été agréables d’avoir des informations de plus, sur la mort de Pierre Curie par exemple, ou ce qu’il s’est passé ensuite, avec leurs enfants, ce qu’il sont devenus, ce qu’ils ont faits, découverts, etc… J’étais très impressionné qu’elle ait faites ses ces recherches seule. Bref, la rencontre m’a énormément plus.plue L’auteur en elle même est très gentille, et elle explique très bien ce qu’elle fait.

    En conclusion, cette rencontre a été fort sympathique.

  2. Tout d’abord, j’ai trouvé cette rencontre enrichissante car ça m’a appris comment le métier d’écrivain ou écrivaine pouvait être car je ne l’imaginais pas du tout comme ça. Par exemple je ne pensais pas qu’il fallait attendre que le prêt pour le livre soit rempli pour pouvoir commencer à toucher de l’argent ou encore que le temps du livre soit aussi important au point de tout recommencer à zéro, …
    Ensuite, j’ai trouvé que c’était bien que l’auteur fasse des recherches, visite des villes ou des monuments pour apprendre à mieux connaître la personne sur qui il ou elle écrive. Comme par exemple quand Natacha Henry nous a dit qu’elle est allée à Varsovie pour visiter la maison où ils habitaient, l’institut Curie en Pologne ainsi qu’à Paris et le sanatorium de Casimir et Bronia.
    De plus, je ne trouve pas ça normal que l’on ne puisse pas choisir sa page de couverture quand on est un auteur, c’est à l’éditeur de décider. Natacha Henry n’était pas d’accord avec la première page, elle voulait qu’il y est Marie et Bronia et son éditeur lui a dit que c’était Marie qui courait en hiver en lui disant que ça plairait au public, il avait raison mais je trouve que l’auteur a le droit de choisir sa page de couverture.
    Enfin, je trouve ça intéressant de faire passer un message dans l’histoire, dans cette histoire c’est la solidarité ainsi que l’égalité Hommes-Femmes.

  3. J’ai rencontré Natacha Henry, l’auteure du livre « Marie et Bronia, le pacte des soeurs » avec ma classe de 3° Huppe et une autre classe de 3°.
    Tout d’abord, elle nous a fait une présentation du livre, de l’histoire et des informations que l’on ne peut pas trouver dans le livre comme des photos, des archives ou des anecdotes. Puis nous avons posé des questions auxquelles elle a répondu.
    Je pense que cette rencontre était une bonne chose car même à la fin du livre, il nous restait encore plein de questions et de mystères irrésolus; grâce à l’auteur, nous avons pu mieux comprendre. L’auteure nous a aussi fait part de son expérience d’auteur, elle nous a raconté les galères d’écrivain comme l’argent et la patience mais aussi le bienfait d’être libre dans son écriture.
    Je ne suis pas du tout déçu, je suis même heureux de cette rencontre car en plus d’être sympathique je trouve que l’auteur colle parfaitement à son livre.

  4. Grâce à cette rencontre, j’ai appris plein de choses très intéressantes qui ne me passionnaispassionnaient pas du tout avant de lire ce livre. Cela m’a permis de mieux comprendre la véritable histoire de Marie et Bronia.
    J’ai bien aimé quand Natacha Henry nous a montré des photos des deux sœurs. J’ai aussi aimé quand elle nous a donné plus d’informations qui ne sont pas écrites dans le livre comme par exemple, comment Pierre Curie est décédé (sous les sabots d’un cheval). Aussi, j’ai apprécié le moment où elle nous a donné son point de vue, son avis sur ce livre et ses raisons de l’écrire.
    J’ai aimé quand Natacha Henry a répondu a toutes nos questions.
    Et j’ai surtout adorée quand elle nous a racontaité son métier en général. Je trouve que c’est un métier assez difficile, il faut avoir de la patience, du courage. Le fait de savoir que l’éditeur peut refuser ton projet complique encore plus ce métier ou cette passion.
    Je n’aimerais pas faire ça plus tard car ne jamais savoir si le succès sera au rendez-vous ne doit pas être facile.

  5. Cette rencontre m’a appris beaucoup de chose que se soit sur Marie Curie, Bronia ou sur l’histoire de la Pologne. Elle était attachée à ce que Marie avait vécu avec Bronia, ses études clandestines, son départ pour Paris… Aussi elle veut montrer que l’égalité homme-femme n’était pas encore en Pologne et dans le monde. L’attachement de Marie à sa sœur Bronia est très fort, elle décide de faire un pacte jusqu’à leur arrivée à Paris pour commencer leurs études de médecin. Elles rencontrent chacune, des hommes maintenant mondialement connus qui leur on apporté un gros soutient. Elles ont chacune créé leur établissement que ce soit la maison Curie de Paris et l’hôpital en plein milieu de la Pologne. Pour leur reconnaissance éternelle des statues ont été érigées à Paris et en Pologne. Le livre après cette rencontre ma parait intéressant et j’ai hâte de pouvoir le lire !

    Maxence

  6. Cette rencontre a été une super expérience de pouvoir autant partager avec une personne comme elle. Je lui ai posé plusieurs questions sur différents thèmes. Elle répondait tellement bien à nos questions qu’on voulait encore plus lui en poser. Certaines de nos remarques l’ont particulièrement touchée.

  7. Je pense que cette rencontre a été très bénéfique à la compréhension du livre. J’ai trouvé l’auteure très agréable et à l’écoute des critiques qu’elles soient négatives ou positives. Le fait qu’elle nous ait raconté toutes les étapes de la création du roman, ses recherches, ses rectifications etc nous aide à comprendre certains petits détails du livre. C’est un chance d’avoir rencontré Natacha Henry car elle a pu répondre à toutes nos interrogations.

  8. J’ai bien aimé cette rencontre avec Natacha Henry. Elle a très bien expliqué ses réponses et donc j’ai pu apprendre des choses (comment écrire et publier un livre). Cette rencontre m’a permitpermis de mieux comprendre ce livre. Qui est très intéressant.
    En plus, les questions qui ont été posées étaitétaient très intéressanttes et l’affirmation d’un des élèves était très touchante.
    Pour moi, cette rencontre était utile et nécessaire.

  9. Nous avons commencé cette rencontre par un diaporama sur les livres que Natacha Henry a écrit.Elle a notament écrit 9 livres et sur les 9 c’étaient sont premier livre jeunesse.Elle nous a montré une photo de Marie, Bronia, leur fraterie et leur parent ainsi qu’une photo de Marie et Bronia. Nous avons vu Bronia procédant à une ottopsie sur un mort pour découvrir le corps humain. Natacha Henry nous a dit que la rue de l’allemagne dans le livre est devenue la rue Jean-Jorès. Ce livre est censé être sur la vie de Bronia en profondeur. L’auteur nous a expliqué que pour son livre précedent (Les soeurs savantes) qui parle de la même chose elle a mis 1 an à faire ses recherches . Ce livre est basé sur la solidarité ainsi que la plupart des livres qu’elle a écrit. Le personnage de la bonne a été inventé ainsi que la plupart des scènes d’amour. Il y a un institut Curie à Paris et l’Uranium de Varsovie a été confier a Bronia est c’est devenue un hopital pour les militaire. Nous avon s terminé la rencontre par des otographes ainsi que un petit quart d’heure de discussions.

  10. jeJe suis content d’avoir pu partager un moment avec Natacha HENRY cette rencontre était très
    bien. Nous avons pu partager notre ressenti avec elle , elle a très bien répondu a toute nos questions et nous a beaucoup appris de l’histoire de Marie et Bronia.

  11. j’ai bien aimé cette rencontre car Natacha Henry a bien répondu a toutes les questions posées puis elle nous expliquez beaucoup de choses sur Marie et Bronia.

  12. Cette rencontre a était pour moi un moment plutôt amical avec l’auteur . Elle aime partager ce qu’elle a écrit car elle nous a donné tous les détails de son livre. On voit une personne passionner par son travail car depuis qu’elle a 13 ans elle a commencé a écrire des livres. J’ai bien aimé quand elle nous a fait voir les lieux où Marie et sa sœur on vécu durant leur enfance , du lieu de leur naissance à leur dernier jours . Elle nous a montré les nombreuses bâtisses qu’elles sont battis et de se qu’ils en sont devenus . Elle nous a expliquer se que Marie et Bronia on fait après la fin du livre ça fait en sorte de finir l’histoire. Elle nous a aussi expliqué les conséquences d’être écrivain(financièrement , familialement ) et le temps d’être reconnus comme un bon écrivain qui écrit de bon livre. Elle nous a partagé la difficulté de publié un livre qu’il fallait autant de ligne ,si y avait pas de répétition qu’il fallait convaincre l’éditeur du texte et de la couverture.

  13. Pour moi s’était une très bonne rencontre. J’ai beaucoup aimé les échanges que l’on a pus avoir avec Natacha Henry et sa façon de nous répondre qui était claire.Elle a été très accueillante et souriante,ce qui était plaisant et chaleureux. Cette rencontre m’a touchée car elle a été gentille et à l’écoute de nos avis, comme à la fin, lorsqu’ on lui a fait dédicacé le livre. C’était vraiment agréable car on voyait que s’était un véritable moment de partage. Natacha Henry nous a parlés de sa méthode d’écriture, de sa recherche d’informations et de ses projets.Elle nous a expliqués comment elle a écrit son livre et tout le processus de vente , ce qui n’est pas souvent expliqué par les autres auteurs. C’était très enrichissant de connaître son point de vue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.