Oct 17

Avis de Samuel. M

Dessin de Samuel. M - La fille sur la rive

Dessin de Samuel. M - La fille sur la rive

L'Histoire se déroule dans un monde parallèle, dans la ville fictive de Satmine. Le personnage principal est Nour, une fille différente et excentrique qui passe ses années d'adolescence solitaire, au bord de la rivière toxique en compagnie des chats sauvages, détestés par les autres habitants de la ville. Pendant l'histoire, plusieurs évènements choquants se déroulent comme des accidents à la mine de Karka, proche de la ville. Au bout d'un moment la curiosité de Nour l'amène a franchir la rivière. J'ai beaucoup aimé ce livre.
Oct 17

critique d’amandine b

Nour habite à Satmine et aura bientôt quinze ans. La jeune fille se sent différente des autres. Les enfants se moquent d'elle et les questions ne cessent de tourner dans sa tête. Ce que j'aime bien chez Nour ce sont les questions qu'elle se pose sur la vie d’ailleurs, si toutes les eaux sont toxiques? Mais va-telle réussir à trouver les réponses?
Oct 17

Critique de Julien H

Les textes et les extraits de pièce de théâtre que j'ai lus m'ont globalement intéressé , toutefois j'ai trouvé la pièce de théâtre sur 'l'objet qui tombe du ciel' un peu floue et confuse car j'avais du mal à m'y retrouver entre les personnages. En tant que lecteur, j'aurai préféré connaître la fin de la pièce. Concernant le texte sur l'homme poubelle, le fait que cet homme soit pris progressivement pour une poubelle ne me plaît pas. Ce texte nous fait ressentir que des personnes peuvent devenir rapidement méchantes. L'homme n'est plus pris pour un être humain mais comme un objet.
Oct 17

Avis de Samuel. M

Ce livre m'a beaucoup plu, on comprend bien la vie quotidienne en Afghanistan sous le règne oppressif des Talibans. J'ai pu comprendre le personnage principal, un jeune garçon Afghan, d'origine Hazara un peuple très persécuté en Afghanistan. Enaiat cherche à rejoindre tout d'abord le Pakistan avec sa mère alors que sa mère disparaît la nuit, rejoindre ses frères et sœurs laissés en Afghanistan. Enaiat prend sa vie entre ses deux mains et part à la recherche d'un meilleur endroit de vie où la discrimination et la violence ne font pas partie de son quotidien. J'espère que ce livra montrera au monde les horreurs qui se déroulent actuellement en Afghanistan.
Oct 17

Critique d’Amélie.O

Pour moi cette histoire mérite vraiment de gagner car c'est une histoire simple mais très bien construite. Mais ce qui m'a le plus marquée ou bien le moment que j'ai préféré c'est à la fin de l'histoire où il y a une véritable chute; quand Nour découvre que le fleuve n'est pas toxique et donc elle s'en va, seule, comme disparue, sans prévenir personne, même pas ses propre parents. C'est une fin très surprenante à laquelle je ne m'attendais vraiment pas! Voilà pourquoi, selon moi, ce livre mérite de gagner.
Oct 14

L’homme poubelle.

Ces extraits de livre étaient un peu bizarres parce que c'était assez court et pas très facile à lire. Dans l'extrait "La chose", beaucoup de personnages qui sont mis en place mais j'ai compris tout a la fin. Dans un autre extrait, il y a un homme: un révolutionnaire je crois; et d'autres gens qui répètent ce que dit le premier homme et la fin est directe. quant à "l'homme poubelle", on ne sait pas pourquoi il est un homme poubelle. Ces extraits de livre ne m'ont pas plu plus que ça, je ne lirai pas tout le livre, mais c'était marrant parce que je comprenais le début à la fin de l’extrait. Chloe
Oct 14

Dans la mer il y a des crocodiles par Alexandre D

Enaiat a 10 ans lorsque sa mère l'oblige a fuir Nava, le petit village où ils habitent. Sa mère l'abandonne de l'autre côté de la frontière au Pakistan pour le protéger car Enaiat appartient à l'ethnie des Haranas persécutée pr les Paehtounes et les Talibans. Enaiat débute maintenant un voyage de 5 années jusqu'en Italie passant par l'Iran, le Turquie et la Grèce. Je l'ai trouvé bien et touchant.
Oct 14

La fille sur la rive Alexandre D

Ce livre est très touchant, le personnage, est très triste en lui-même. Nour n'a pas vraiment d'amis. Elle est exclue des Immatures (les enfants). Et puis elle ne le veut pas vraiment. Certains ou certaines disent qu'elle est contagieuse, qu'elle pue.. Nour est souvent à côté du fleuve. Le fleuve en question, est lui très toxique, si on ne met serait-ce qu'un doigt, on peut mourir instantanément. Elle est aussi avec des chats. Mais un jour, elle décide d'aller dans le fleuve car elle ne peut et elle ne veut plus vivre.. Quand elle y va, elle ne meurt pas, au contraire elle se sent bien. Elle s'amuse, puis enfin elle ressort du fleuve. Elle va dans son grenier et on n'en sait pas plus..
Oct 14

Critique du livre “Dans la mer il y a des crocodiles” par Maud.S.

J'ai été émue par le courage et la détermination de ce petit garçon qui accepte de suivre le chemin que sa mère lui a donné en l'abandonnant pour le sauver. On admire d'ailleurs ce garçon. J'ai beaucoup apprécié ce roman car on remarque toute les épreuves que le garçon peut surmonter. Ce roman fait réfléchir. De plus cette histoire est une histoire vraie, ce qui la rend d'autant plus touchante!
Oct 14

La fille sur la rive par NicolasC

J'ai bien aimé ce livre car l'histoire est touchante mais aussi triste. Les camarades de classe de Nour se moquent d'elle, ils la méprisent en quelque sorte. Malgré les moqueries de ses camarades, elle ne se décourage pas et admire tout autant le fleuve toxique. A la fin du livre, Nour veut aller se tuer en se jetant dans le fleuve. Mais heureusement, le fleuve n'est pas toxique et donc, elle reste en vie.
Oct 14

La fille sur la rive.

Ce livre est intrigant, et pousse a le lire, parce que à chaque chapitre c'est comme si c'était la fin du précédent. Au début, on ne comprends pas trop pourquoi on nous explique tout ça, mais pendant la suite du livre ça nous aide à comprendre certaines choses. A la fin, on croit que la petite fille va mourir à cause de l'eau, qui est dangereuse, mais en fait elle ne meurt pas, car l'eau n'est pas toxique. Ce livre m'a plu, car on croit que tout va mal et que ça va pas bien se finir, alors que tout va bien et la fin n'est pas triste. Chloé
Oct 14

La fille sur la rive.

Ce livre était très intrigant, les chapitres ne s'achèvent pas vraiment, ils sont dans la prolongation du précédent. Ce livre a beaucoup de suspense mais aussi nous laisse de l'imagination, comme à la fin, on ne sait si elle arrive à traverser le fleuve. Ce livre est très bien rédigé. L'auteur a réussi à me plonger dans l'histoire, c livre est un mélange de pleins d'émotions. Elena.
Nov 12

Les demeurées, un les demeurées, un livre passeur de sentiments par Marie-Astrid efg

D'après moi, ce livre était bien écrit. Il raconte une relation fusionnelle entre une mère et sa fille. C'est un amour évident entre ces deux êtres car elles ne se parlent jamais. Le fait que Luce ne veuille pas apprendre et aller à l'école pour rester semblable à sa mère est très touchant : c'est une véritable preuve d'amour. Cependant, sa maîtresse, Solange essaye de lui apprendre à lire et à écrire son prénom. Mais Luce contracte soudainement une maladie. De nombreuses péripéties l'attendent ...
Nov 12

Avis sur “L’Ile”

J'ai moyennement aimé l'album "L'Ile", car les habitants de l'ile sont méchants avec cet étranger qui vient de la mer. A peine arrivé, ils le rejettent car ils ont peur de lui et finissent par le renvoyer de là où il est venu. Mais les dessins montraient bien la peur des villageois.
Nov 12

Critique par Elora

Je n'ai pas trop aimé ce livre car je n'ai pas aimé le sujet et je trouve qu il n'y avait pas d'actions. J'ai trouvé les personnages méchants et sans cœur. Ils n'aiment pas les étrangers. Cependant seul le docteur était gentil avec celui ci. Je trouve la fin injuste car l’étranger ne méritait pas cela.
Nov 12

Les demeurées, un livre qui fait passer l’amour, par Léa

J'ai trouvé ce livre assez bien mais triste et très étrange. L'amour d'une fille envers sa mère mis en évidence dans ce livre est vraiment beau. La gentillesse de certains personnages m'a touchée même si tous n'avaient pas autant de cœur. Cependant la maladie que Luce a contractée et la mort de Mademoiselle Solange étaient vraiment triste.
Nov 12

“Les demeurées” un livre qui fait réfléchir

J'ai beaucoup aimé ce Livre, car l'histoire de la complicité entre une mère et sa fille, qui se protègent mutuellement d'un monde qui les rejette, est très touchante. Mlle Solange en voulant apporter l'instruction à Luce, creuse un fossé entre la mère et la fille. Elle qui a toujours considéré que sans avoir été à l'école, on est rien, découvre une autre façon d'être, qui chamboule complètement sa vision de la vie et qui la fait sombrer dans la folie. La façon d'écrire est cependant troublante au début, et il faut s'y habituer. C'est tout de même un très bon livre, qui interpelle le lecteur et nous montre une autre vision de la vie. Candice, 3ème A
Nov 12

critique de l’ile par Aline

Cet album nous fait prendre conscience de l'intolérance et de la bêtise humaine. Il est très sombre tant par les dessins que par l'histoire, qui reste assez vague et poignante. Il y a peu de description pour ne pas dire aucune, et il finit plutôt mal. Les dessins sont triste et toujours les même personnages, on ne s'y reconnait pourtant pas. Je n'ai pas aimé ce livre car je le trouve triste et cruel, malgré tout l'auteur est très doué d'avoir réussi à faire ressentir un mal aise au lecteur malgré le peu de pages.