Expo sur les risques auditifs

Nos oreilles sont souvent confrontées à des bruits environnants (véhicules, musiques, travaux etc…).

Nous pouvons capter différentes fréquences (de 20 à 20 000 hertz).

L’oreille est composée de 3 parties : l’oreille interne ; l’oreille moyenne ; l’oreille externe.

Un schéma de l’oreille vous est présenté ci-dessous :

1 :    Le pavillon

2 :    Le conduit auditif

3 :    Le tympan

4 :    La cochlée

Voici quelques photos de l’exposition sur le son visible dans le couloir du CDI (jusqu’au 25 Mars) :

Un beaux concert pour nous , un enfer pour nos oreilles !

   ♥ N’oubliez jamais ça les amis, l’oreille est fragile, si on la casse elle n’est pas réparable.

* toutes les photos viennent de l’expo

quiz sur l’évolution de la  musique

Article et quiz pensé et rédigé par Lucas élève de 4°

Création d’instruments par les 6eB

Dans le cadre de la résidence d’artiste et suite à la sortie au musée d’Angoulême où nous avions rencontré Emile, nous avons chacun fabriqué un instrument en cours d’arts plastiques. Chaque élève a ramené les matériaux nécessaires à la fabrication des instruments, et Mme Noël en avait aussi apporté : des grelots, de la ficelle, de la colle, des bambous, des boîtes en carton, des boîtes de conserve, des graines…  Pour l’assemblage et le choix des matériaux, nous avons dû faire un schéma de notre futur instrument. La fabrication a parfois été un peu difficile, notamment pour la fixation des éléments entre eux. Enfin, nous avons décoré nos instruments : avec du papier de soie, des papiers colorés, de la peinture, de la ficelle… Certains ont préféré laisser leur instrument neutre.

Nous avons ensuite testé les sons des différents instruments :

1. Les maracas

2. Les bâtons de grelots

3. Les tambours :

 

4. La flûte de pan :

5. Autre :

Article écrit par Paul, Rayan, Emilien et Charly

Sortie des 5° au musée de la BD

Fin Novembre 2018, toutes les classes de 5° sont allées au musée de la BD à Angoulême avec leurs enseignants :

La guide nous a fait visiter le musée et nous sommes donc allés voir les grands auteurs comme Hergé (qui a fait Tintin), André Franquin (qui a fait Gaston Lagaffe), Elzie Crisler Segar (qui a fait Popeye)…

Puis, nous sommes allés avec l’animatrice et nous avons vu les étapes de fabrication de la BD jusqu’au lecteur : imagination du scénario, brouillon de la BD, mise au propre, encrage, publication, impression et diffusion.

Ensuite nous avons pu inventer notre propre super héros …

 

C’était super !!!!!!!!!!!

+ Le saviez-vous : La BD est apparue en 1830 en Suisse, elle est apparue sous forme de strip en supplément dans les journaux . Elle sera ensuite sous la forme que l’on connaît aujourd’hui.

Article écrit par Lionel et Lucas, élèves de 5e.

Conférence sur les écrans du 22 novembre 2018

image Pixabay

Le monsieur (Michel DESMURGET Docteur en neurosciences) nous a parlé surtout du cerveau. Il nous a dit qu’il ne fallait pas avoir des écrans dans sa chambre (les écrans empêchent de se rappeler des leçons apprises). Il nous a aussi dit qu’il ne fallait pas utiliser de téléphone avant de dormir parce que ça retarde le sommeil d’environ trois quart d’heure, ni le matin parce que ça nous déconcentre. C’est mieux d’écrire que d’imprimer car quand on écrit, la mémoire retient mieux. Les jeux vidéo ne sont pas bien pour les yeux et le cerveau. Il nous a aussi dit que la moyenne passée sur les écrans était de 5h par jour pour les enfants, et pour les adolescents c’était 6h voir 6h30. L’idéal serait entre 30 min et 1h.

Compte-rendu écrit par Natacha, élève de 5e

Sortie au musée de la classe de 6eB dans le cadre de la “résidence d’artiste”

Nous sommes allés le jeudi 8 novembre au musée d’Angoulême pour rencontrer un artiste musicien professionnel, Émile Biayenda,originaire du Congo-Brazzaville.Nous y sommes allés dans le cadre d’un projet en lien avec la musique, les arts plastiques et le français.Nous allons apprendre à jouer des percutions afin de se produire en concert à la Nef en fin d’année (au moment du festival Musiques Métisses).

Nous étions divisés en deux groupes. Le premier groupe est allé dans la chapelle voir les instruments anciens (18ième-19ième siècles) : le tambour, la cloche, la sanza, une harpe traditionnelle faite en bois avec les cordes en boyaux d’animaux, le tambour à fente (qui servait à annoncer des événements importants), des maracas (faits avec des lianes et des graines séchées), une corne en ivoire (flûte), des amulettes (comme des bijoux sonores)…

Pendant se temps,le deuxième groupe étudiait les masques et les danses traditionnelles qui étaient très codifiées (des cérémonies secrètes, des fêtes, des cérémonies de passage…).

Chaque région d’Afrique a son propre style de danse, de musique et de masques.

Ensuite, les groupes ont permutés

A la fin, nous nous sommes tous regroupés dans une salle où Émile nous a montré l’évolution des percussions. Il nous a fait une démonstration de chaque instrument et nous les a fait essayer.

La plupart des élèves a apprécié cette matinée de découverte musicale en compagnie d’Emile Biayenda. Emile reviendra nous voir au collège le 18 décembre pour commencer l’initiation aux percussions.

Compte-rendu écrit par Maïanna, Elsa, Rayane, Rayan, Emilien, Nadia, et Malik.