La semaine verte à Gsand

Le collège Georges Sand fait la semaine verte pour sensibiliser les jeunes citoyens que nous sommes à entretenir la Terre d’aujourd’hui ainsi que nous amener à faire des meilleures choses pour l’avenir de la Terre. Certains professeurs disent même que faire de simples gestes peut améliorer la Terre (en ramassant des déchets dans la cours et les mettre à la poubelle, … ) mais cela ne concerne pas que le Collège !

 

Mais il n’y a pas que les déchets (en quelque sorte ) il y a aussi des conséquences avec nos activités humaines  mais aussi avec leurs dû à l’atmosphère qui est causé par les humains.

 

  • L’organisation : une intervention d’une heure en classe tous les mois sur une thématique environnementale.
  • Le principe de ces interventions : il n’y aura pas de contrôle, ni de devoirs et on va même pouvoir parler. Parler de ce qu’on fait tous les jours, parler de ce qu’on a lu, vu ou entendu sur l’environnement. Et on va réfléchir, se poser des questions sur les conséquences des comportements humains sur la planète.
  • Un objectif : réfléchir aux actions concrètes, si petites soient-elles, que tout un chacun pourra mettre en place au quotidien afin de protéger notre planète.

Source : site du collège George Sand

 

Nous produisons par an environ 400 kilogrammes de déchets par habitants en France et parfois plus, par exemple le Danemark plus 751kg , les États-Unis plus 721kg.

Le 15 juillet 1975 eut la première grande loi sur les déchets, mais même avec cette loi de multiples déchets ménagers continuent de circuler ce qui risque d’augmenter la pollutions et le gaspillages. En 1992, le gouvernement met en place la loi Royal qui consistent à favoriser les déchets et d’interdire la mise en décharge pour un meilleur recyclage. En 2015 nous avons pris des mesures de protection à l’échelle mondiale car la planète Terre se réchauffe à cause de nos habitudes.

Une loi relative a été mise en place votée pour le 17 août 2015 en France pour encourager les personnes à trouver un meilleur moyen d’agir tous ensembles (voir article de Libération en lien).

 

Petite chronologie

En 1870, Louis Pasteur met en évidence le lien entre l’hygiène et la santé .

Plus tard en 1884 Eugène Poubelle demande aux parisiens de placer leurs déchets dans des récipients, d’où le nom de nos poubelles.

En 1896 vient le traitement des déchets, par exemple à Saint-Ouen. Les gadoues (ou les déchets) sont emmenés en tombereaux (brouette) pour en faire de l’engrais. Les déchets des hauts fourneaux (sidérurgie) servent pour faire des “briques” pour les murs, …

 

En savoir plus sur : https://sitetom.syctom-paris.fr/les-dechets/lhistoire-des-dechets.html

6 réflexions sur « La semaine verte à Gsand »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *