Tous les articles par Faustin

La violence conjugale

La violence conjugale est une violence qui malheureusement arrive assez souvent dans un couple. Cette violence implique de se faire battre par son conjoint. Ceci arrive surtout sur les femmes mais ne pensez pas qu’il y a que les femmes qui sont maltraiter. Les hommes également mais cela reste encore méconnu. Dans ce cas la femme victimisent l’homme et l’humilie. Environ 149 000 hommes en 2012 et 2013 au sein de leur couple. Au cours d’une année 219 000 femmes sont victimes de violence qu’elle soit sexuelle ou physique.

Pour le sexe féminin tous les trois jours une femme décède et pour les hommes cela arrivent tous les 14,5 jours. Ce fait est moins fréquent mais reste tout de même présent. Ces chiffres (femmes comme hommes) pourraient être plus considérables mais le problème étant que la majorité ne veut pas déclarer cette violence. 1 femme sur 10 se déclare après avoir été victime de cette brutalité, quand aux hommes 0,3 sur 10 affirme avoir été victime de violence. Nous pouvons remarquer qu’en France, il y a un peu partout des associations pour aider les femmes victimes comme les CIDFF (centre d’informations des droits des femmes et des familles), la FNSF (Fédération nationale de solidarité femmes) ou Fédération national GAMS ….

La violence fait aux femmes est mis en avant de manière plus importante grâce au féministe qui se développe entre 1970-1980. Ces préjugées sont mis en avant car il paraît logique dans notre société que la violence soit envers les femmes : il n’en est rien ! La violence envers un être humain doit être toujours condamnée.

Pour ne pas oublier ! : La journée international des droits de l’homme est le 19 novembre et la journée international des droits de la femme est le 8 mars.

La violence peut prendre plusieurs formes : cas d’ harcèlement, la violence sexuels, la violence physiques, les insultes, discriminations, …

 

Illustration : Publicité dans le cadre de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, soutenue par l’ONU, Sylvie Branty, présidente de l’association FEP46 de Souillac, et Geneviève Jacquot, vice-présidente, avaient organisé une soirée-débat au cinéma Le Paris sur les violences conjugales, le 22 novembre 2017.

La semaine verte à Gsand

Le collège Georges Sand fait la semaine verte pour sensibiliser les jeunes citoyens que nous sommes à entretenir la Terre d’aujourd’hui ainsi que nous amener à faire des meilleures choses pour l’avenir de la Terre. Certains professeurs disent même que faire de simples gestes peut améliorer la Terre (en ramassant des déchets dans la cours et les mettre à la poubelle, … ) mais cela ne concerne pas que le Collège !

 

Mais il n’y a pas que les déchets (en quelque sorte ) il y a aussi des conséquences avec nos activités humaines  mais aussi avec leurs dû à l’atmosphère qui est causé par les humains.

 

  • L’organisation : une intervention d’une heure en classe tous les mois sur une thématique environnementale.
  • Le principe de ces interventions : il n’y aura pas de contrôle, ni de devoirs et on va même pouvoir parler. Parler de ce qu’on fait tous les jours, parler de ce qu’on a lu, vu ou entendu sur l’environnement. Et on va réfléchir, se poser des questions sur les conséquences des comportements humains sur la planète.
  • Un objectif : réfléchir aux actions concrètes, si petites soient-elles, que tout un chacun pourra mettre en place au quotidien afin de protéger notre planète.

Source : site du collège George Sand

 

Nous produisons par an environ 400 kilogrammes de déchets par habitants en France et parfois plus, par exemple le Danemark plus 751kg , les États-Unis plus 721kg.

Le 15 juillet 1975 eut la première grande loi sur les déchets, mais même avec cette loi de multiples déchets ménagers continuent de circuler ce qui risque d’augmenter la pollutions et le gaspillages. En 1992, le gouvernement met en place la loi Royal qui consistent à favoriser les déchets et d’interdire la mise en décharge pour un meilleur recyclage. En 2015 nous avons pris des mesures de protection à l’échelle mondiale car la planète Terre se réchauffe à cause de nos habitudes.

Une loi relative a été mise en place votée pour le 17 août 2015 en France pour encourager les personnes à trouver un meilleur moyen d’agir tous ensembles (voir article de Libération en lien).

 

Petite chronologie

En 1870, Louis Pasteur met en évidence le lien entre l’hygiène et la santé .

Plus tard en 1884 Eugène Poubelle demande aux parisiens de placer leurs déchets dans des récipients, d’où le nom de nos poubelles.

En 1896 vient le traitement des déchets, par exemple à Saint-Ouen. Les gadoues (ou les déchets) sont emmenés en tombereaux (brouette) pour en faire de l’engrais. Les déchets des hauts fourneaux (sidérurgie) servent pour faire des “briques” pour les murs, …

 

En savoir plus sur : https://sitetom.syctom-paris.fr/les-dechets/lhistoire-des-dechets.html