Nov 17

Echange de pratiques

En marge du C2E 2017, Philippe Lamy-Chappuis a animé un atelier sur le thème « un ENT, pour quoi faire ? », dans le but de développer la connaissance des outils et des pratiques liés à  i-Cart.

Lors de ce temps d’échange, Philippe a fait part de sa réflexion et de quelques unes de ses pratiques sur le sujet, synthétisées sur cette carte mentale. Ainsi, on y retrouve des exemples d’usages de quelques outils proposés par i-Cart. Philippe reste à votre disposition pour toute demande d’information sur un des usages présentés : philippe.lamy-chappuis(@)ac-poitiers.fr.

un ENT pour quoi faire ? – réalisée avec Coogle.it

Nous vous proposons, à partir de cette base de travail, de créer une « boite à outils » participative, à laquelle chacun pourra contribuer mais aussi venir découvrir, tester voire s’approprier les idées proposées. N’hésitez pas à me contacter (eric.chaumet(@)ac-poitiers.fr) pour enrichir cette nouvelle carte.

Vous pouvez également suivre ce lien, pour visualiser la carte en plein écran.

Jan 23

Quels apprentissages numériques dans i-cart ?

Le numérique pédagogique : un espace et un temps à investir ?

Le numérique, et plus particulièrement le Web 2. 0 (ou Web interactif), permet de diversifier les façons de travailler avec les élèves en proposant de nouveaux espaces de travail (on peut créer des classes virtuelles où inverser la pédagogie  et permettre un accès à des ressources plus pertinent) et en favorisant les temps d’échanges synchrones ou asynchrones pendant lesquels la relation pédagogique peut se prolonger (au-delà du temps relationnel physique) et prendre différentes formes (tutorat, aide de pairs à pairs…).

ENT ou Web 2.0 ?  La plus-value éducative…

L’ENT est pensé comme un espace numérique intermédiaire, plus sécurisé et protégé que les applications du Web 2.0, qui nécessitent souvent la création de comptes (autant de comptes que d’applications) et induisent, par la gratuité des services proposés, des utilisations souvent méconnues et publiques (à ce propos, qui prend réellement le temps de lire les conditions d’utilisation de tel ou tel outil en ligne ?). Les traces (que ce soient des photos ou des commentaires) laissées par chaque utilisateur de ces applications constituent leur identité numérique, celles-ci ne disparaissent pas automatiquement dès que l’on n’utilise plus lesdites applications, et peuvent nuire, à terme, à l’identité numérique.

 

Lire la suite