Jeux Vidéos : passion VS addiction

Mis en avant

Près de 7 Français sur 10 jouent aux jeux vidéos régulièrement, et à tout âge.

« En 2017, 46 % des Français de plus de 55 ans ont déclaré jouer à des jeux vidéos. La tranche d’âge la plus jeune, soit celle des 10-14 ans, est aussi celle qui joue le plus. En effet, 95 % des 10-14 ans ont affirmé être des joueurs ». (source : httpsfr.statista.com/statistiques/481002/proportion-gamers-francais-age-jeux-video/ )

Les jeux vidéos sont tout particulièrement en vogue grâce aux graphismes époustouflants qui rendent les jeux très réalistes, mais pas seulement. Lire la suite

Médiatisation du sport féminin… bientôt l’égalité ?

Mis en avant

Le sport féminin plaît aux téléspectateurs.
Selon une étude (Havas Sports et Entertainment/Toluna Quick Survey) publiée en 2013 : « Lorsque le sport féminin est logé à la même enseigne que son homologue masculin, il draine tout autant de téléspectateurs. En effet, 50% des meilleures audiences des jeux Olympiques de Londres concernaient des épreuves féminines », (…) mais seuls 3% des montants investis par les 100 premiers sponsors en France en 2012 concernaient le sport féminin. Lire la suite

Coupe du monde de Foot : le grand nettoyage !

Mis en avant

11 villes de Russie vont organiser la Coupe du monde de football du 14/06/18 au 13/07/18. Afin de préserver les touristes de toute morsure, les autorités locales ont fait abattre les chiens et chats errants de leurs rues…
Rien qu’à Moscou, environ 30 000 chiens ont été abattus, 170 000 euros ont été consacrés en 2017 à la traque des chiens et chats dans la seule ville de Volgograd !
Les tueurs gagnent 7 euros par animal abattu. La Russie investit entre 6000 et 9000 roubles (entre 85 et 130 euros) pour tuer un animal. Cet argent aurait pu servir à les capturer, les stériliser, les entretenir le temps de la coupe du monde !

La coupe est pleine et qui plus est de sang ! Honte à ces sanguinaires qui jusqu’alors vivaient sans problème au milieu de leurs animaux errants et qui sont plus forts pour nettoyer leurs rues que leurs sports !

Océane MORIN, 6°.

Cornes d’abondance

Au 19ème siècle encore, les rhinocéros étaient largement répandus dans les savanes d’Afrique et les forêts tropicales d’Asie. Mais aujourd’hui, presque toutes les espèces de rhinocéros sont menacées de disparition. Leurs cornes, désormais plus chères que l’or ou la cocaïne, sont leur malédiction…

Le braconnage est de la chasse illégale. Soit parce que l’animal appartient à une espèce protégée, soit parce qu’il est chassé avec des armes de guerre. Le braconnage n’implique pas forcément la mort de l’animal, il peut aussi être capturé.

Le braconnage est dû à l’argent car sans les trafiquants et leurs complices hauts placés, il n’y aurait sans doute plus de braconnage. Car cet appendice qui pousse sur le bout de leur nez est considéré comme une matière précieuse. Les soit-disantes vertus médicales de cette corne n’ont jamais été prouvées par les scientifiques. Mais beaucoup de personnes en Asie et en Afrique continuent à utiliser ce médicament « miraculeux ». Ces personnes croient que cette poudre soigne les cancers.

Solutions :

À l’instar de l’élevage des crocodiles qui a permis de développer le commerce des peaux, de stopper le trafic de peaux de crocodiles sauvages et ainsi de sauver l’espèce, pourquoi ne pas étendre aux rhinocéros cette stratégie commerciale puisqu’il est possible de couper la corne du pachyderme SANS LE TUER à condition de ne pas toucher à la base de la corne qui mesure 8 cm de haut. C’est comme couper un ongle ! C’est indolore et sans impact sur le comportement de l’animal. La corne repousse et, après deux ans, on peut recommencer l’opération.

https://www.letemps.ch/sciences/vendre-corne-rhinoceros-mieux-proteger

Méline Leguern, 6°.

Pourquoi cet engouement pour les films à effets spéciaux ?

Les films constitués d’effets spéciaux sont les plus appréciés par le grand public cinéphile car il sont divertissants : histoire, adrénaline, peur et envie de voir la suite sont les principaux ingrédients de leur recette à succès.

Avatar sorti en 2009 a été le film à effets spéciaux le plus regardé dans le monde ! Ses atouts : le spectateur a l’impression d’être projeté dans une autre réalité, l’évasion est totale, dans certaines scènes on en arrive à ne plus distinguer le vrai du faux et pour ma part c’est bien pour toutes ces raisons que les films à effets spéciaux sont mes préférés !

Océane MORIN 6°