La fin du site « Zone téléchargement »

C’est Lundi soir, le 26 Novembre 2016 que le site « Zone Téléchargement » a été fermé par la gendarmerie. Ce site offrait à la demande des internautes des films, des jeux ainsi que des musiques. Lundi, sept personnes ont été interpellées dont 5 toujours en garde à vue mardi soir.

4 d’entre elles ont été interpellées en France et étaient sous le régime de garde à vue à Toulouse dans le cadre d’une enquête, et une dernière personne interpellée en Andorre dans le cadre d’une procédure de mandat d’arrêt international a précisé le parquet.

Le site a fermé suite à une enquête menée par la section de recherche de Toulouse et aussi par le centre de lutte anti-criminilatés numériques.

L’un des gardés à vue, soupçonné d’être le responsable de la gestion technique et informatique du site, résidait en Andorre où il a été interpellé et était entendu, a précisé la police andorrane dans un communiqué mardi en début d’après-midi.

Le second leader du groupe, responsable des finances de l’organisation et qui résidait dans la Principauté, est détenu sur le territoire français.

Les interpellés jugés coupables ont eu une perte d’argent estimée à environ 75 millions d’euros.

Le site qui comptabilise en moyenne 3,7 millions de connexions par mois et 11 000 visiteurs par jour et accessible a rouvert mardi après-midi. Sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes s’étaient insurgés avec humour de la fermeture du site, avec la création du hashtag #JeSuisZoneTelechargement.

Un site sensable à celui-ci (OMGTORRRENT) actif de 2008 à 2015, suite à sa fermeture, avait eu une amende de 5 milllions d’euros, sachant que moins d’internautes se connecter sur se site, donc on peut en conclure que l’amende pour ZoneTéléchargement sera supérieure à celle-ci.

BOWDEN J. GAUTHIER M.

Posted in Eco-soc, l'information économique et sociales.

Laisser un commentaire