Rendez-vous Café de la Paix

Les deux tasses ©Z. Fabre

Place Verdun, Café de la Paix, le 6 juin 2018, 11 heures du matin. Deux chocolats viennois, un café crème, quelques gourmandises et papotages : une recette parmi d’autres du bonheur.

 

 

 

Place du Café de la paix, La Rochelle, le 6 juin 2018. © Photo Z. Fabre

 

Le café des amis

Selon les dire de la propriétaire, environ cent couverts sont servis par jour à une clientèle qui apprécie de revenir dans ce café pour ses beaux décors, son ambiance, son aspect historique, la nourriture, mais pas seulement. D’après une habituée du café, celui-ci fait partie des trois incontournables de La Rochelle avec le port et les deux tours. Cette cliente suisse ne manque pas une occasion d’y retourner car elle considère cet endroit comme

Le Café de la Paix : depuis quand ?

Avant d’être le Café de la Paix que nous connaissons aujourd’hui celui-ci a eu plusieurs fonctions. C’est en 1709 qu’Anne Forestier transforme sa maison, l’actuel café, en maison de soin pour les plus démunis et notamment les femmes. Puis, au XVIII° siècle, le bâtiment  qui communiquait autrefois devient d’un côté ce qu’on appellera le Café militaire et de l’autre un théâtre des variétés. Beaucoup plus tard, au commencement du XX° siècle, Mme Carache transforme le Café militaire en Café de la Paix, celui que nous connaissons et le théâtre devient le cinéma Olympia.

Et pendant la guerre ?

En ce jour du 6 juin 2018, anniversaire du débarquement en Normandie, vous vous doutez bien qu’on ne peut pas ne pas parler de la guerre ? La Rochelle, dans les frontières du régime de Vichy fut libéré en dernier, le 8 mai 1945, date de la capitulation allemande. Pendant ce temps, le Café de la Paix s’est transformé en hospice, ayant pendant un moment repris le rôle du bâtiment de 1709, avant de redevenir un café et de reprendre son activité quotidienne.

 

 

un « monument historique » du fait de sa beauté, de sa renommée culturelle (littérature, cinéma,…). Deux autres clients, des habitués, apprécient eux aussi l’ambiance et les décors du café, « C’est beau ! » dit l’un d’entre eux. À l’inverse, de jeunes étudiantes voient surtout dans ce café le côté pratique puisqu’il est proche du lieu où elles étudient mais n’ignorent pas malgré tout le charme suranné du lieu.

Intérieur, bar, du Café de la paix. ©Photo Z.F.

Intérieur, entrée du Café de la Paix.© Photo Z.F.

Le café des arts

Le café possède un rayonnement culturel très large pour un public aux goûts variés. Plusieurs événements y ont lieu : pas plus tard que mardi dernier, l’équipe de tournage de la série « Crime parfait » a déposé ses bagages afin de réaliser deux épisodes de la série.

©Photo Z. F.

Le café a également servi de décor pour d’autres films (Les Fantômes de Chapelier). De plus, des soirées dansantes, appelées « Tocatango » sont organisées deux fois par mois. Le Café de la Paix, riche pour son aspect culturel grâce au cinéma et à divers événements, l’est aussi avec la littérature. Plusieurs écrivains mentionnent dans leurs ouvrages la ville de La Rochelle avec son port, ses deux tours et sans oublier le Café de la Paix classé monument historique en 1984.

Le chat Flocon, mascotte du lycée Guez de Balzac nous suit partout… ©Dessin©Z. Fabre

 

Le 6 juin, ça vous dit quelque chose ?

Sondage dans les rues de la Rochelle

Le 6 juin 2018, à l’occasion d’une remise de récompenses, nous sommes allés au lycée Jean Dautet de la Rochelle. Dans ce cadre, nous avons interrogé des personnes au hasard dans cette ville chargée d’Histoire. Nous avons choisi de les questionner sur ce qu’il s’est passé le 6 juin 1944 et nous avons eu quelques surprises !

Sur une quinzaine de personnes, un tiers ne savait pas du tout à quoi correspondait cette date, dont un Britannique. La moitié a été capable de nous parler du Débarquement. Et enfin, le reste a évoqué la Seconde Guerre Mondiale, sans citer précisément le Débarquement.

Cela nous permet de faire le lien avec le lycée qui nous a accueillis lors de cette journée autour des médias scolaires. Le lycée Jean Dautet a, durant la 1ère Guerre mondiale, accueilli des blessés dans son bâtiment principal. Au cours de la 2ème Guerre mondiale le commandement allemand y était installé, c’est pourquoi on trouve dans l’enceinte du lycée deux bunkers : un semi-enterré pour la protection des officiers de permanence construit vers 1941, le deuxième, plus modeste, servait pour le stockage d’armes, de munitions ou encore de provisions.

Les élèves de 3e1 du collège Jean Macé, Châtellerault (86)

Dessin réalisé par Emma et Morgane

Yélo : déplacement durable

A la Rochelle, la mairie a adopté un système de déplacement écologique : les Yélos. Mais qu-est ce qu’un Yélo ? Telle est la question. Un Yélo est un moyen de transport qui fonctionne à l’électricité. Vous avez plusieurs types de Yélo :

Yélo de nuit : transport nocturne avec chauffeur
Yélo Bateaux : passeur et bus en mer
Yélo bus
Yélo vélos en libre-service
Yélomobiles

En plus d’être écologique, les Yélos offrent des places de parking gratuites contrairement aux voitures classiques.

Si vous roulez avec Yélomobile, les avantages sont :

– Vous aidez l’environnement en roulant à l’électrique

– Vous pouvez emprunter la voix du vieux port

– Vous roulerez sans rejetez du CO2

– Vous n’avez pas besoin de de réserver le véhicule

– Dans certaines villes, les tickets de bus classiques sont plus chers par rapport au tickets de bus écologiques

Malheureusement, comme dans tout il y a des contraintes qui sont :

– Ce service coûte assez cher

– Ce n’est pas accessible à tout le monde

Les Yélos ont un coup, lequel ?
Vous pouvez avoir un abonnement au mois ou pas, leur coût est de :
sans engagement : 2€ la location et 7€ l’heure
pour votre engagement, il y a plusieurs prix :

  1. pour 10€ : 6€ l’heure et 2 la prise en charge
  2. pour 50€ : 4,80€ l’heure et 1,6€ la prise en charge
  3. pour 100€ : 4,20€ l’heure et 1,4€ la prise en charge
  4. pour 150€ : 3,60€ l’heure et 1,2€ la prise en charge
  5. pour 250€ : 3€ l’heure et 1€ la prise en charge

pour plus d’information aller sur le site de yélo : https://yelo.agglo-larochelle.fr/accueil

Le programme « yélo » est toujours en développement: le programme envisage de rajouter des stations, la procédure de récupération des Yélomobiles par géolocalisation et la demande de Yélomobiles par appels téléphoniques.

Bob à la Rochelle [Delta FM LP2I]

Les élèves de Delta FM LP2I sont partis en promenade à la Rochelle avec Bob, la tête binaurale pour enregistrer une carte postale sonore de la ville.

Mais en quoi consiste une tête binaurale, me direz-vous?

Elle sert tout simplement à reproduire l’écoute humaine en 3D grâce à deux micros placés au niveau des oreilles du mannequin surnommé Bob.

Nous espérons que grâce à Bob vous aurez l’impression d’y être! Attention le son binaural n’est perceptible que si vous avez un casque!