Anglais – Expression orale en continu – Survivor

Les élèves de Terminale ont travaillé sur la télé réalité et notamment sur une émission américaine Survivor.

Résultat de recherche d'images pour "SURVIVOR"

En tâche finale, et en expression orale en continu,  ils ont du participer virtuellement au casting de l’émission afin de

1.se présenter et expliquer leur motivation

2. indiquer au jury qu’ils connaissent les règles du jeu

3. indiquer leurs qualités et leurs défauts en justifiant (afin d’être sélectionné)

4. Indiquer ce qu’ils sont capables de faire dans un groupe

LEA

CELIA

LAURE

Merci aux 3 élèves.

M.Fenayon

Anglais – Compréhension écrite -Entrainement

1. Lisez le titre et anticipez le contenu du texte.

2. Regardez la source afin d’extraire des informations.

3. Lisez le vocabulaire fourni :

not … enough = pas assez / a lack of = un manque de / earlier = plus tôt

4. Lisez le texte et répondez aux questions :

A. Quel est le thème de ce document ?

B. Qu’indiquent les résultats de la recherche à la première ligne ?

C. Un expert nous avertit. De quoi ? (1er paragraphe)

D. Quelles sont les conséquences du manque de sommeil ? (2nd paragraphe)

E. Quelles sont les causes de notre sommeil agité, selon l’expert ?

 

“Catastrophic” sleep is killing people, says scientists

Research shows that we are not sleeping enough and that is affecting our health. A sleep expert warned that a “catastrophic sleep-misfortune plague” is making us ill. He said a lack of sleep puts us at risk from deadly diseases. The expert said if we don’t sleep eight hours a night, we will die earlier. He added that not sleeping enough affects every single part of our health and every part of our body.

The expert warned that a lack of sleep causes diseases like cancer, heart disease, obesity and diabetes. We do not understand the “catastrophic” consequences of not getting eight hours a night. He explained why we are sleeping less. He said we “electrified the night” and this hurts our sleep. He also blamed longer working hours, a desire to be with friends, mobile phones, alcohol and caffeine. He also blamed anxiety, loneliness and depression.

https://breakingnewsenglish.com/graded-news-articles.html 2017-09-27

M.Fenayon

ANGLAIS – SÉGRÉGATION RACIALE AUX ETATS UNIS – IDÉE EXPOSÉ CCF

Vous pourriez aborder ce thème ,  en posant une problématique , bien sûr,  dans le cadre du CCF oral d’Anglais.

Quelques grands noms de défenseurs des droits civiques   :

Martin Luther King

Résultat de recherche d'images pour "martin luther king I HAVE A DREAM"

Rosa Parks

Résultat de recherche d'images pour "rosa parks bus"

Faites des recherches, vous apprendrez beaucoup !

 

Vous pouvez aussi visionner le film d’Alan Parker Mississippi Burning , 1988. Le réalisateur aborde ce thème et dénonce cette ségrégation, naturellement. Vous y découvrirez deux grands acteurs

Résultat de recherche d'images pour "gene hackman"Résultat de recherche d'images pour "willem dafoe mississippi burning"

Gene Hackman                                             Willem Dafoe

Oui, depuis 1988, les deux hommes ont vieilli !

Résultat de recherche d'images pour "gene hackman 2017"Résultat de recherche d'images pour "willem dafoe 2017"

 

La bande annonce du film Mississippi Burning.

En Français.

En Anglais.

 

M.Fenayon

 

 

FRANÇAIS – LIRE LE ROMAN D’ÉRIC FAYE, NAGASAKI

Résultat de recherche d'images pour "ERIC FAYE"

ERIC FAYE (1963 – ) , écrivain et journaliste français.

 

LE ROMAN NAGASAKI, 2010.

Résultat de recherche d'images pour "nagasaki eric faye"

Un homme vivant seul découvre la présence d’une intruse. Mais il n’est pas au bout de ses surprises.

Shimura-san est célibataire. Il cultive ses habitudes, s’astreint à une discipline rigoureuse et rassurante, entre la vie de bureau – peu exaltante – et son pavillon situé dans la banlieue de Nagasaki au Japon. Cette existence banale est perturbée par de minuscules changements : l’impression que des objets ont été déplacés, qu’il manque un soupçon de jus d’orange dans sa bouteille millimétrée. En installant une webcam dans son logement, Shimura-san se rend compte qu’une femme vit chez lui,  se déplace dans la cuisine en son absence et semble y prendre un plaisir déroutant. La clandestine est arrêtée, puis condamnée. Shimura-san apprend alors qu’ils ont cohabité pendant une année entière. Cette chômeuse de cinquante-huit ans avait trouvé sa porte ouverte, s’était installée dans un placard au bout de l’appartement pour en faire son nid puis avait fait fabriquer une fausse clé pour aller et venir.

Tirée d’un fait divers, l’histoire a séduit Eric Faye, amateur de fictions décalées. Il a prolongé la réalité, glissant du compte rendu journalistique à l’aventure psychologique des deux personnages. L’isolement de l’un (Shimura-san) répond à la dépossession de l’autre (la clandestine) .Tout à coup, l’homme et la femme ont un passé et un avenir qui passent par cet appartement qu’on habite un jour et quitte le lendemain. L’auteur multiplie les pistes de réflexion sans en avoir l’air : la solitude, l’enfermement, et le souvenir d’enfance.

 

INTERVIEW D’ÉRIC FAYE A PROPOS DES POINTS COMMUNS ET DIFFÉRENCES ENTRE JOURNALISME ET LITTÉRATURE. PASSIONNANT !

 

Les 2 premières minutes éclairent le roman.

 

CITATIONS EXTRAITES DU ROMAN NAGASAKI

 ” L’intérieur de mon frigo était en quelque sorte la matrice sans cesse recommencée de mon avenir : là m’attendaient les molécules qui me donneraient de l’énergie dans les jours suivants, sous la forme d’aubergines ou de jus de mangue, et que sais-je encore. Mes microbes, mes toxines et mes protéines de demain patientaient dans cette antichambre froide et l’idée qu’une main étrangère attentait à celui que je deviendrais, par des prélèvements aléatoire, me troublait au plus profond.”

” L’idée de sens a été inventée par l’humanité pour mettre un baume sur ses angoisses et la quête d’un sens l’accapare, l’obnubile.”

” La Crise rend les hommes un peu plus seuls.Que signifie encore ce ” nous” qui revient à tire-larigot dans les conversations ? Le ” nous” meurt. Au lieu de se regrouper autour d’un feu, les ” je” s’isolent, s’épient.Chacun croit s’en sortir mieux que le voisin,et cela, aussi,c’ est probablement la fin de l’homme.”

” Par une sorte de « soupirail » que la présence de cette femme avait entrouvert dans ma conscience, j’y voyais un peu clair. Je comprenais que cette année commune, à elle et à moi, même si elle m’avait ignoré et que je n’avais rien su d’elle, allait me changer et que je n’étais déjà plus tout à fait le même. En quoi, je n’aurais pas su le définir. Mais je n’en sortirais pas indemne. Et par la baie vitrée du salon, regardant la ville qui s’endormait, je voyais plus loin ma vie ; beaucoup plus loin qu’une seule vie.”

“Je me dis qu’il faudrait inscrire dans toutes les constitutions du monde le droit imprescriptible de chacun à revenir quand bon lui semble sur les hauts lieux de son passé. Lui confier un trousseau de clés donnant accès à tous les appartements, pavillons et jardinets où s’est jouée son enfance, et lui permettre de rester des heures entières dans ces palais d’hiver de la mémoire. Jamais les nouveaux propriétaires ne pourraient faire obstacle à ces pèlerins du temps. J’y crois fort, et si je devais renouer un jour avec l’engagement politique, je me dis ce que ce serait l’unique point de mon programme, ma seule promesse de campagne.”

“Je n’ai jamais aimé ceux qui réussissent.
Non pas parce qu’ils réussissent, mais parce qu’ils deviennent le jouet de leur succès, d’un Moi aveuglé. Le Moi à tout prix est la fin de l’homme.”

.-.- .-.- .-.- .-.- .-.- .-.- .-.-.-.- .-.- .-.- .-.- .-.- .-.- .-.-.-.- .-.- .-.- .-.- .-.- .-.- .-.-.-.- .-.- .-.- .-.- .-.- .-.-

Avant de vous souhaiter une bonne lecture du roman, je vous laisse méditer sur les propos d’Aragon, écrivain, poète et romancier  du XX ème siècle :

” La lecture d’un roman jette sur la vie une lumière.”

M.Fenayon