Analyse fonctionnelle d’un drone pour prise de vue aérienne – 1S3 Groupe 4

Analyse des critères permettant le fonctionnement de la nacelle gyrostabilisée

Problématique:

Comment concevoir un outil d’observation aérienne ?

Comment décrire le besoin, les contraintes, le fonctionnement, … pour un objet technique existant ?

Comment le besoin et les contraintes sont prises en compte dans la conception des solutions techniques ?

Le drone ou multicoptère  à beaucoup d’avantages qui vont lui permettre de prendre de l’avance sur ses concurents par les prises de vues aériennes . Il a cependant quelques inconvénients comme tout appareil .

drone de ouf

Un drone multicoptère avec caméra embarquée.   Source : dronewithme.com

 

De part sa petite taille , le multicoptère est très maniable et très rapide pour la mise en oeuvre contrairement à d’autres appareils comme l’avion , l’hélicoptère ou même le paramoteur . De plus , cette qualité , aussi l’un de ses plus grands avantages , lui permet de voler en zone urbaine ou en intérieur en réduisant au maximum les risques.Tous ces avantages font que son coût horaire est très faible et qu’il est très respectueux de l’environnement de même que le ballon captif qui est aussi assez prisé pour les prises de vues aériennes.

Des limites et obligations

Malgré toutes ces qualités, ce petit appareil a également des défauts. Il volera moins haut et moins rapidement que les les appareils imposants. Son rayon d’action est lui aussi limité par rapport aux appareils de plus grande envergure même si celui-ci reste largement supérieur à celui du ballon. Enfin, son plus grand défaut reste l’autonomie, malgré tout compensé pas ses autres avantages.

Drone acheté par le LP2I

AR Drone de Parrot acheté par le LP2I – Photo LP2I

Drone de prise vue aérienne Autre type de véhicule
Maniabilité précise (marge d’erreur de 30cm) Maniabilité difficile
Vol stationnaire possible Vol stationnaire seulement pour un hélicoptère
Très faible d’autonomie Très grande autonomie
Besoin du permis Drone Besoin du permis avion ou hélicoptère
Sensibilité au vent élevée (supérieur a 40km/h) Sensible seulement au vent fort
Ne peut voler que en zone autorisée Peut voler partout (>150m)
Prix bas pour un professionnel Prix vraiment très élevé

Le drone doit être résistant ; il doit embarquer une nacelle gyrostabilisée pour palier aux mouvements non désirés créés par le vent. La fonction principale de la nacelle est de pouvoir orienter et stabiliser l’appareil. Elle doit s’adapter en taille comme en poids à la nacelle. Elle doit aussi pouvoir supporter le poids et la taille de l’appareil photo. Enfin, elle doit être alimentée en énergie, ne pas nuire à l’environnement et être facilement pilotable par l’utilisateur.Pour répondre a cette fonction technique, une télécommande a été réalisée, qui permet de commander le multicoptère. Elle fonctionne à l’infrarouge, et la portée de la télécommande essaye d’être poussée au maximum. Les ingénieurs ont utilisé un moteur éléctrique pour répondre aux problèmes d’environnement et de volume sonore.

Victor M ; Camille G ; Alcide F ; James L .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *