Jumping

Jumping, vol. 1, de Aasahi TSUTSUI, Akata, 2017.

Dans ce shojo, nous découvrons la jeune Ran Oizumi, qui se replie sur ellemême depuis qu’elle a raté ses examens d’entrée à l’université à cause de son écriture déplorable.

C’est alors que sa seule amie Sayuri l’emmène à l’autre bout du Japon et l’encourage à intégrer le club d’équitation dont elle fait elle-même partie tout en poursuivant ses études : Ran va retrouver goût à la vie au contact des autres membres du club et surtout rencontrer le cheval nommé Tsugaru, devenu indomptable.

Un manga inédit sur l’équitation, au graphisme soigné et dont l’approche psychologique sonne juste.

(Frédérique Caille)

Qu’ajouteriez-vous au résumé ?

Qu’avez-vous pensé de ce titre ?

A vos commentaires !

5 commentaires pour “Jumping”

  1. Mina dit :

    Manga auquel je n’ai pas vraiment accroché même si j’ai trouvé les personnages attachants et le fait de retrouver confiance en soi grâce à un animal est un point que j’ai apprécié.

  2. éloane dit :

    Ce manga est plutôt banal et les personnages clichés.

  3. Violette dit :

    Un shojo plein de clichés et absolument mauvais que ce soit au niveau des dessins que de l’histoire c’est immonde ! Le cheval traumatisé a un caractère de chien, les personnages principaux sont irritants au possible et l’histoire est totalement décousue même en étant cousue de fils blancs.

  4. Jeanne dit :

    Malgré des expressions faciales pas toujours appropriées, ce manga essaie de paraître le plus réaliste possible. La relation homme/cheval est touchante. On a par contre du mal à croire au coup de foudre entre les personnages.

  5. Anahi dit :

    Le coup de foudre est trop facile. Encore des personnages clichés, pas attachants en début d’histoire. Certains dessins sont beaux car l’auteur à utilisé des références : couverture, pages 118 et 119 ; alors que d’autres ne sont pas beaux du tout, cf page 133. On attend que les personnages se développent et que les dessins soient moins plats, et les naseaux des chevaux à leur place.

Laisser un commentaire