Skyhawk

Sky Hawk, Jiro Tanigushi, Sakka, 2002.

« Où que nous soyons… notre destin semble être de nous battre. »

 

Hikosaburô et Manzô sont deux samouraïs exilés aux Etats-Unis au temps de la conquête de l’Ouest.

 

Les deux japonais trouvent asile dans la tribu Oglalas en sauvant une indienne et son très jeune enfant poursuivis par des chasseurs de prime.

 

Impressionné par la technique de combat des deux samouraïs, le chef de la tribu, Crazy Horse, leur demande d’apprendre le Ju-Jitsu à ses hommes.

 

Les deux hommes vont rapidement se lier d’amitié avec les Oglalas, Hiko devient Sky Hawk et Manzô devient Wind Wolf.

 

Alors que les deux japonais ont enfin trouvé une famille, la menace des hommes blancs, venus conquérir les terres sacrées des indiens, pèse sur ce nouvel équilibre. Sky Hawk et Wind Wolf se jettent corps et âme dans cette bataille, devenue la leur, pour la liberté.

 

Avec Sky Hawk, Jirô Taniguchi nous offre un western impressionnant dans lequel le mélange de culture devient la clé de la survie. Le Bushido japonais et le code d’honneur amérindien se mêlent dans une symbiose parfaite autour d’une même quête : la liberté.

 

 

Qu’ajouteriez-vous au résumé ?

 

Qu’avez-vous pensé de ce titre ?

 

A vos commentaires !

 

 

Clara Jaumes, élève de 1ère , lycée Palissy (Agen)

Un commentaire pour “Skyhawk”

  1. éloane dit :

    Ce manga est vraiment génial. Il se déroule dans un cadre historique réel avec des personnages ayant réellement existé (excepté Hikosaburô et
    Manzô). Il suit l’histoire à la lettre, ce qui est un peu dommage vu que dès le début on sait d’avance que quoique fassent les ex-samouraïs, cela sera en vain. Après, une question me taraude : lorsque les deux japonais reçoivent leurs noms indiens, pourquoi la tribu continue-t-elle à les appeler Hikosaburô et Manzô ?

Laisser un commentaire