web 2.0

Le corrigé du quizz 2020

corrigé du quizz

 

Et top c’est parti pour la correction…..

Bonnes vacances à tous et à l’année prochaine !!

And the winner is…..DR STONE

C’est le désormais célèbre Dr Stone qui remporte la 8ème édition du prix Minami Manga ! Bravo !

 

 

Dr Stone, Riichiro Inagaki et Boichi, Glénat, 2018.

 

Il devance de quelques suffrages Magus of The Library et le classique Ranma 1-2 !

 

Merci à tous les participants, et particulièrement aux responsables des groupes dans les établissements qui ont permis la conclusion inédite de cette édition en récoltant tant bien que mal un peu moins de 300 suffrages !

 

Bonne fin d’année à tous et à l’année prochaine pour une nouvelle édition de Minami Manga sous de meilleurs auspices !

Le quizz 2020

En attendant les résultats imminents du prix et du concours d’affiches, voici le traditionnel quizz sur les titres de la sélection, de quoi s’amuser et tester ses connaissances en cette fin d’année.

 

quizz 2020

 

Le corrigé sera publié vendredi prochain 26 juin.

 

 

à vos crayons !

Des nouvelles – Votes – concours d’affiches

Les activités du prix Minami Manga continuent !

 

Les responsables des groupes de lecture dans les établissements sont en train de recueillir les votes des élèves.

 

N’hésitez pas à les contacter ! Soyez nombreux à voter !

 

Le lauréat de cette nouvelle édition du prix sera révélé rapidement dans le courant du mois de juin.

 

les jurés du concours d’affiches sont en ce moment en pleine délibérations pour déterminer les meilleures compositions de cette année : nous avons reçu beaucoup de dessins, et de grande qualité. Les résultats seront publiés ici très vite également. Les meilleurs seront récompensés par des lots. Tous les dessins seront publiés sur le blog.

 

Enfin, le petit quizz traditionnel est en cours de finalisation : il permettra à chacun de tester ses connaissances sur les titres de la sélection.

 

à bientôt

 

Trois titres de la sélection en ligne gratuitement

L’éditeur de Ranma 1-2, Dr Stone et Blue Giant pense à nous pendant le confinement :

https://www.glenat.com/actualites/restecheztoi-avec-un-manga

 

Les trois titres seront disponibles seulement cette semaine (consulter leur planning).

Profitez-en si vous ne les avez pas encore lu.

 

Bonne lecture !

Annulation des journées finales 16-17 avril

Malheureusement, le contexte sanitaire nous contraint à annuler les journées au CIBDI prévues les 16 et 17 avril prochain.

 

Ces journées seront reportées au cours de la dernière période de l’année

 

Vous serez informé dès que possible sur les dates et un nouveau formulaire d’inscription sera mis en ligne.

 

Vous pouvez poser vos questions ici en commentaires de cet article ou par mail  : minami.manga@ac-poitiers.f

 

Bon courage à tous

A bientôt !

Ranma 1/2

Ranma 1-2, Rumiko Takahashi, 1988.

Ranma 1/2 c’est l’histoire de 2 familles, les Tendô et les Saotomé (Ranma et son père). Genma Saotomé et Soun Tendô son ami, ont conclu l’accord de fiancer leurs enfants à leur insu. Akané et Ranma sont donc déclarés fiancés afin que Ranma succède à Soun à la tête du dojo.

 

Tout irait pour le mieux si Ranma ne se transformait pas en fille et si son père ne se transformait pas en énorme panda, le tout au contact de l’eau froide ! C’est au cours d’un voyage en Chine, que Ranma et son père tombent dans une source magique. Depuis, ils sont victimes d’une malédiction et se transforment dès qu’ils sont mouillés.

 

C’est une histoire pleine de suspense, avec l’arrivée du personnage de Ryôga et d’effets comiques.

Ce shōnen cultissime a remporté un succès mondial et a été adapté en dessin animé.

Son auteure est une mangaka majeure qui a été célébrée au dernier festival de la BD d’Angoulême.

 

 

Qu’ajouteriez-vous au résumé ?

 

Qu’avez-vous pensé de ce titre ?

 

A vos commentaires !

 

C. Mondésir

Good morning little briar rose

Good Morning Little Briar Rose, Megumi Morine, Akata, 2017.

Tetsu est un jeune homme qui ne souhaite pas aller à l’université après le lycée. Afin de prouver à son père qu’il est capable de rentrer dans la vie active rapidement, celui-ci commence a travailler en parallèle de ses cours comme employé de maison pour une riche famille qui habite un manoir au sommet d’une colline.

 

En travaillant pour la famille Karasawa, Tetsu s’engage a respecter une règle bien étrange : ne pas se rendre près de la petite maisonnette dans le jardin car la jeune fille de la famille y vit, sans pouvoir en sortir.

 

Par un concours de circonstances et malgré l’interdiction, Tetsu va finalement croiser la jeune, belle mais bien triste Shizu. Tetsu avait vraiment tout planifié, mais devant elle, il ne peut rester indifférent et brave alors l’interdit !

 

Au fil des rencontres, une relation commence à se nouer et ils vont devenir proches. Il va découvrir les raisons de cet enfermement mais aussi les secrets de la jeune fille. Mais qui est-elle vraiment ?

 

 

Qu’ajouteriez-vous au résumé ?

 

Qu’avez-vous pensé de ce titre ?

 

A vos commentaires !

 

J. Bourguet

Skyhawk

Sky Hawk, Jiro Tanigushi, Sakka, 2002.

« Où que nous soyons… notre destin semble être de nous battre. »

 

Hikosaburô et Manzô sont deux samouraïs exilés aux Etats-Unis au temps de la conquête de l’Ouest.

 

Les deux japonais trouvent asile dans la tribu Oglalas en sauvant une indienne et son très jeune enfant poursuivis par des chasseurs de prime.

 

Impressionné par la technique de combat des deux samouraïs, le chef de la tribu, Crazy Horse, leur demande d’apprendre le Ju-Jitsu à ses hommes.

 

Les deux hommes vont rapidement se lier d’amitié avec les Oglalas, Hiko devient Sky Hawk et Manzô devient Wind Wolf.

 

Alors que les deux japonais ont enfin trouvé une famille, la menace des hommes blancs, venus conquérir les terres sacrées des indiens, pèse sur ce nouvel équilibre. Sky Hawk et Wind Wolf se jettent corps et âme dans cette bataille, devenue la leur, pour la liberté.

 

Avec Sky Hawk, Jirô Taniguchi nous offre un western impressionnant dans lequel le mélange de culture devient la clé de la survie. Le Bushido japonais et le code d’honneur amérindien se mêlent dans une symbiose parfaite autour d’une même quête : la liberté.

 

 

Qu’ajouteriez-vous au résumé ?

 

Qu’avez-vous pensé de ce titre ?

 

A vos commentaires !

 

 

Clara Jaumes, élève de 1ère , lycée Palissy (Agen)

Dr Stone

Dr Stone, Riichiro Inagaki et Boichi, Glénat, 2018.

L’histoire commence à notre époque, nous faisons la connaissance de deux personnages : Taiju et Senku.


Alors que Taiju va avouer ses sentiments à Yuzuriha, la fille qu’il aime, une étrange lumière verte recouvre le ciel et change toute l’humanité en pierre.

 

Quelques siècles plus tard, Taiju se libère de sa coquille de pierre. C’est alors qu’il retrouve son ami Senku lui-même libéré quelques mois auparavant. Seulement la nature a repris le dessus et l’homme est retourné à l’âge de pierre. Alors les deux protagonistes décident de recréer l’humanité à partir de zéro tout en faisant face à de nouveaux dangers.

 

 

Qu’ajouteriez-vous au résumé ?

Qu’avez-vous pensé de ce titre ?

A vos commentaires !

 

Hajar, 2nde, Lycée Palissy (Agen)

Articles précédents