Café Philo au lycée : rencontre avec Corine Pelluchon

« Nos rapports aux animaux sont un miroir dans lequel nous voyons ce que nous sommes devenus au fil des siècles. Ce ne sont pas les horreurs dont notre espèce se rend coupable en exploitant d’autres êtres sensibles qui apparaissent dans ce miroir, mais le visage blafard d’une humanité en train de perdre son âme. » 

Manifeste animaliste

 

Corine Pelluchon est philosophe et enseigne à l’université Paris-Est. Ses ouvrages abordent la question de l’éthique en lien avec l’écologie, le souci des autres et celui des animaux : ce qu’elle appelle l’éthique de la considération. Dans le Manifeste animaliste, elle se fait l’avocate de la cause animale. Elle a rencontré, mardi 3 avril 2019, les élèves de 1ère L et de Tale L, pour parler principalement de ses deux derniers ouvrages : le Manifeste animaliste (2017) et l’Éthique de la considération (2018). Des questions avaient été préparées par les élèves de Tale L pendant le cours de philosophie, avec leur professeur, M. Commagnac.

La cause animale est la cause de l’humanité 

Pendant presque 1 heure et demie, Corine Pelluchon a répondu aux questions des élèves. Elle est revenue sur son parcours de formation, a évoqué son cheminement vers l’animalisme, conjugué militantisme et concepts philosophiques et prononcé un hommage passionné à Emmanuel Levinas.

Un Café Philo plein de vie à  (ré)-écouter.

Un mouvement est né 

Et tendez l’oreille ! A la fin de la rencontre, Rose et Laura (1ère L) lisent ensemble la fin du Manifeste.

Cette rencontre s’inscrit dans le dispositif ‘Écrivains en partage’, en partenariat avec la librairie le Texte Libre et la Bibliothèque municipale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *