Valérie Zenatti, Jacob, Jacob

ZenattiJacob, Jacob est un roman qui nous emporte dans un univers qui nous était jusqu’alors inconnu. En effet il nous fait découvrir la culture et les coutumes juives dans la ville de Constantine avant la seconde guerre mondiale. Mais aussi, il nous parle d’une époque antérieure à la nôtre. De plus, nous constatons que les modes de vie, à travers les époques, sont différents. Une histoire très intéressante, où l’on voit l’évolution du personnage au fil des pages. Continuer la lecture de « Valérie Zenatti, Jacob, Jacob »

Chabname Zariâb, Le pianiste afghan

Zariab

Dans Le Pianiste Afghan, Chabname Zariâb nous raconte l’histoire d’une enfant vivant à Kaboul où règne la terreur de la guerre. Confrontée à l’exil, elle doit partir en France et faire face à la barrière de la langue française. Nous la retrouverons quelques années plus tard. Devenue une jeune femme, elle repart à Kaboul sur les traces de son premier amour… Continuer la lecture de « Chabname Zariâb, Le pianiste afghan »

phAUTOmaton

Photaumaton 2Phautomaton

Mardi 3 novembre, à 18h, au lycée Jean Monnet, l’artiste programmeur Philippe Boisnard donnera une conférence intitulée « Le numérique, la fragilité de l’écriture, frontière du visage ».

La conférence sera suivie du vernissage de l’installation phAUTOmaton, œuvre de l’artiste qui sera présente au CDI tout le mois de novembre 2015.

Présentation générale de l’oeuvre (par l’auteur. Extraits)

phAUTOmaton est une oeuvre participative qui peut être installée dans n’importe quel lieu ou pour n’importe quel événement. Le public est invité à écrire une phrase, une fois celle-ci tapée et validée, elle constitue en temps réel le portrait de chaque participant. Continuer la lecture de « phAUTOmaton »

Spectre d’identité


Durant Coup de Chauffe, nous avons pu observer les différentes installations qui faisaient partie de « Spectre d’identité », la création numérique de Philippe Boisnard : des haut-parleurs colorés accrochés aux poteaux, éparpillés partout près des quais de la Charente, de sorte à être assez visibles pour les curieux. Ces haut-parleurs diffusaient en continu des textes Continuer la lecture de « Spectre d’identité »

“I died for beauty”

Mannequin

‘Isabelle’ est une chanson qui a été composée par notre groupe de 1ère L (Alexis, Melvin, Killian, Manon, Tamara et Emma) en mai 2015 pour le projet Ghost in the Scene. Pour l’écrire, nous nous sommes inspirés de poèmes anglais d’Emily Dickinson, tirés du recueil bilingue Car l’adieu, c’est la nuit. Le thème principal était la beauté de la femme, d’où le refrain « sois belle et tais toi ! ».

Photo : Nude Mannequin I / Martin (Flickr)

 Melvin & Killian, Tale L, LJM, 10/2015.

 

Toucher le ciel

Dans la cour du chateau Otard : « Solo de trapèze. Le corps, l’air et la gravité : poésie et beauté n’ont pas besoin de plus pour exister. »

C’est ce que nous a prouvé cette jeune femme par son exploit dans les airs. Suspendue à un arc par les pieds, se laissant tomber avec juste une main pour se raccrocher, enlaçant l’arc puis s’éloignant de lui en nous donnant l’illusion de marcher sur les toits… c’est avec une force et une délicatesse incroyables que cette artiste a époustouflé le public silencieux, tenu en haleine par ses prouesses risquées.

Texte et photos de Lucie B., Tale L, LJM, octobre 2015

Lycéenne et bénévole pour Coup de chauffe

DSCF6575

 ‘Maibaum’

 

Mon expérience de bénévole au festival Coup de Chauffe 2015

Cela fait la deuxième année que je suis bénévole pour le festival Coup de chauffe. L’année dernière en immersion totale dans le milieu des arts de la rue car j’étais avec une seule compagnie, Les 3 Points de Suspension, et avec deux de mes amies, dont Honorine G. avec qui j’ai renouvelé l’expérience cette année. Nous devions faire partie intégrante du spectacle, ce qui était une expérience très enrichissante, surtout pour nous qui nous projetons dans le milieu théâtral dans l’avenir. Cette année fut très différente de l’année dernière car nous étions au poste de « accueil compagnies » ce qui signifie accueillir une compagnie (dans notre cas deux), la suivre le long du festival et l’aider si besoin. Le samedi Continuer la lecture de « Lycéenne et bénévole pour Coup de chauffe »