Bonjour tout le monde !

Palissy Première est la vidéo d’un mini-journal télé produit à l’occasion de la Semaine de la Presse, par les élèves d’une classe du lycée Bernard Palissy de Saintes.La classe est subdivisée en quatre groupes.

2 élèves, les rédacteurs-en-chef adjoints, relaient les instructions aux différents groupes, identifient en temps réel les problèmes pour les transmettre au rédacteur-en-chef afin de réagir au plus vite.

Entre 3 et 5 élèves constituent le groupe des présentateurs, dont un(e) est le(la) présentateur(trice) vedette. Leur rôle consiste à développer les nouvelles ; le présentateur « vedette » ouvrant et fermant l’édition tout en donnant la parole à ses collaborateurs.

2 ou 3 élèves constituent le groupe des « ingénieurs ». Leur rôle consiste à créer le générique de début, de fin et à faire le montage final avec l’enregistrement du J.T. Ils participent également aux différentes tâches d’organisation pratique (disposition du mobilier etc.).

Le reste de la classe constitue les différentes rédactions réparties par thème :

  • International
  • Politique intérieure
  • Economie
  • Société-Justice
  • Social
  • Sciences et techniques
  • Culture-Spectacle
  • Faits divers-Sport
  • Météo locale

L’édition de Palissy Première doit être bouclée en 2h00 et l’enregistrement du JT ne subit aucune retouche ; pas le droit à l’erreur.

Deux mois avant la Semaine de la Presse, les élèves s’entraînent indépendamment les uns des autres, à effectuer leurs tâches respectives.

Deux semaines avant la Semaine de la Presse, une répétition générale (sans enregistrement) corrigeant les défauts observés précédemment, est ensuite organisée, avec coordination des différentes tâches de chaque groupe. Celle-ci est ensuite analysée par la classe (la rédaction).

Une semaine avant la Semaine de la Presse, une dernière répétition générale (avec enregistrement) est organisée. Celle-ci est ensuite analysée par la classe (la rédaction).

Le jour « J », les rédacteurs doivent rechercher les informations les plus importantes de la journée dans leurs spécialités respectives. Un vidéo projecteur diffuse simultanément les dépêches de l’Agence France-Presse afin de compléter les recherches des rédacteurs.

Pendant ce temps, les « ingénieurs » préparent les locaux pour l’enregistrement.

Chaque rédaction doit sélectionner deux articles et les transmettre au plus vite au rédaction-en-chef. Les présentateurs font le tour des rédactions afin de se tenir informés des dépêches les plus importantes de la journée.

Une fois cette sélection faite par les rédacteurs, ces derniers rédigent un résumé de leur deux dépêches.

30 à 40 minutes après le début de l’opération, la conférence des rédactions se tient, composée du rédacteur-en-chef, des rédacteurs-en-chef adjoints et des présentateurs. Neuf dépêches sont retenues, par ordre d’importance dans l’actualité du jour, et couvrant le plus possibles de thématiques. Les trois premiers articles sélectionnés seront ensuite présentés in extenso, les trois suivants sous forme de résumés, enfin les trois derniers cités uniquement par leur titres. La météo locale teminant l’édition.

La conférence étant terminée, les présentateurs se répartissent les articles à développer et s’entraînent en se posant mutuellement des questions pour relancer l’intérêt de leur présentation.

Les ingénieurs reçoivent les titres et sources des articles sélectionnés afin de les introduire dans les crédits apparaissant dans le générique de fin.

Les présentateurs s’entraînent à la présentation de leurs articles respectifs, à retenir leur tour de parole, aux différents questionnements qu’ils auront à gérer ; la difficulté étant qu’ils ne sont pas les auteurs des articles.

 

Les rédacteurs sont alors en veille. Ils sont connectés soit sur l’Agence France-Presse, soit sur l’agence Reuters.

Autour de 15h15 15h20, les présentateurs s’installent à leur bureau pour enregistrer le JT.

Le silence absolu est demandé dans la salle de rédaction.

La consigne est transmise qu’en cas de dépêche urgente (AFP ou Reuters), les rédacteurs doivent en aviser en silence, les rédacteurs-en-chef adjoints, lesquels décident ou non de transmettre au rédacteur-en-chef. Ce dernier décide alors s’il y a lieu de transmettre un bordereau de dépêche au présentateur. 

Dans ce cas, il est prévu que le présentateur s’interrompe pour annoncer le titre de la dépêche qui vient de tomber en laissant entendre des développements ultérieurs. Ils repassent ensuite à l’édition.

Tout au long de l’enregistrement, plusieurs affichettes sont présentées aux présentateurs pour leur rappeler de

  • Saluer le public (en début et fin d’édition)
  • Sourire (lorsque l’actualité le permet)
  • Regarder la caméra
  • Remercier (les interlocuteurs, le public)


Lorsque l’enregistrement est terminé, le fichier est transmis aux ingénieurs qui procèdent au montage (fusion du générique de début, vidéo du JT et générique de fin).

L’édition du JT Palissy Première est alors bouclée.

Ajoutons enfin que « Palissy Première » repose également sur des crédits.

Outre les articles retenus dans ses éditions dont les titres et les publications sont citées dans le générique de fin, il faut citer :

  • Le logo constitué d’un dessin réalisé Marvin Cossard
  • Une photo du lycée déposée sur Wikipedia par Cobber17
  • La musique Electronika composée par M. Hicham Chahidi 

Nous remercions tous ces contributeurs pour leur grâcieuse participation. 

R.B.