Code Beale

TBIT / Pixabay

Pour comprendre la cryptographie en première S, on a essayé de déchiffrer le message suivant :

170   79    191   57   196   26   225   11   266   312    275   309   281

Il est codé à l’aide d’un code Beale comme dans le film Imitation Game.

Pour chaque nombre du message à décoder, il faut trouver un mot du texte « clé » dont la position dans le texte correspond au nombre indiqué. La première lettre de ce mot est l’une des lettres du message à obtenir.
Le texte clé ?

Appel du 18 juin 1940

Ainsi, le 11 du message codé code le 11ème mot du texte « clé » qui est « tête », il s’agit donc de la lettre « T ».
Ce système de codage permet de rendre le code résistant à une analyse fréquentielle puisque la même lettre peut être codée par des nombres différents.

Le problème, c’est qu’on n’est pas d’accord sur le comptage des mots du texte clé… et pour l’instant, ça ne donne rien !

Pour “bien” compter, il faut copier le texte dans un logiciel de traitement de texte comme open office par exemple et utiliser l’outil “statistiques”.

Ça donne ça.

Mais il reste encore à remettre les lettres dans l’ordre pour trouver les deux mots secrets…

A vous de jouer !

C. Parcelier

2 réflexions sur « Code Beale »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *