Et 1 et 2 et 3 zéro !

Alan Turing en a rêvé, DeepMind l’a fait.

Après le champion d’échec Garry Kasparov qui s’était avoué vaincu par la machine DeepBlue d’IBM en 1997. c’est au tour du champion du monde du jeu de Go, le Sud-Coréen Lee Sedol, de s’incliner devant l’ordinateur AlphaGo développé par la filiale de Google.

Le tournoi se déroule cette semaine à Séoul et se terminera mardi prochain : les trois premières manches ont été emportées par Alphago mais Lee Sedol n’a pas dit son dernier mot. Il vient de gagner pour l’honneur la 4ème manche.

Si vous le souhaitez, vous pouvez (re)voir le match, il ne dure que 5 heures !

D’après ses concepteurs, les prouesses d’Alphago ouvrent de nouvelles voies dans le domaine de l’intelligence artificielle : cette machine est déjà dotée d’algorithmes lui permettant d’apprendre de ses expériences.

Mais pour passer le test de Turing, il faudra attendre encore ! En savoir plus.

C. Parcelier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *