Utiliser le cloud en établissement (mini table ronde)

Pour quels avantages ? à quoi faut-il faire attention ?

Frank Soulard, professeur au lycée professionnel Jean Albert Grégoire, a besoin de partager avec ses collègues des dossiers dans lesquels chacun intervient. Le stockage sur le “nuage informatique” avec Dropbox leur a permis notamment de pouvoir utiliser la dernière version de chaque document depuis n’importe quel point d’accès à internet. L’établissement a ensuite cherché une solution pour étendre le bénéfice de ces technologies sans stocker des données personnelles en dehors de l’Europe.

Julien Pavageau, référent pour les usages pédagogiques numérique au collège Albert Camus, a mis en place un système pour que les collègues qui utilisent des espaces virtuels puissent retrouver le matin dans l’établissement les documents numériques qu’ils ont mis à jour chez eux.

Nicolas Audouin, adjoint au responsable de la sécurité des systèmes d’information au rectorat, apportera son éclairage sur les points de vigilance.

Réseaux sociaux : les adolescents

15H30 16H20

Les adolescents sont de plus en plus nombreux à utiliser des réseaux sociaux électroniques (dispositifs de communication ayant pour vocation de créer et maintenir des liens sociaux), tels que Facebook, Twitter, Myspace.
Qu’y font-ils ?
Que peut-on faire au collège et au lycée pour accompagner ces nouvelles pratiques ?
Y a-t-il des activités, des ressources, qui permettent d’apporter aux élèves de 13 à 17 ans des informations et une formation utiles ?

Un exposé de Bernard Usé, accompagnateur des médias pour l’éducation du réseau Canopé.
Le témoignage d’Isabelle Kesler, documentaliste au lycée Maurice Genevoix, qui a mis en place avec les élèves une activité utilisant Twitter.

– Voir l’article Des adolescents, des médias sociaux, des enseignants

Entraide entre élèves

10H 10H50

Peut-on donner aux élèves l’habitude de s’entraider, pour réduire la fracture numérique et installer un climat solidaire ?

Au collège du Jardin des Plantes à Poitiers, Hélène Lebot fait utiliser le logiciel libre Audacity pour travailler l’anglais. Elle invite les élèves à préparer ensemble les évaluations, pour que les plus habiles aident les autres à créer et enregistrer au bon endroit un fichier audio, et pour qu’ils se stimulent mutuellement dans l’apprentissage de l’anglais.

Au collège Antoine Delafont à Montmoreau, les enseignants veillent à ce que les élèves soient régulièrement amenés à collaborer et à s’entraider notamment lors des séances d’accompagnement éducatif. Géraldine Héquette a évoqué des exemples vécus.

Compte-rendu provisoire.

 

Écrire ensemble

Des étudiants de BTS du lycée Paul Guérin et Johann Boeuf, professeur de lettres, ont montré comment construire une note de synthèse à 6 mains, en utilisant Google Drive :
l’exemple montré lors de l’atelier concernait la création d’un tableau autour de la problématique : pour les élèves de BTS Google Drive est-il un outil extraordinaire ?

– Une page commune est créée et l’adresse de cette page est adressée par mail aux étudiants, qui ont tous un compte Google.
– Les élèves s’accordent sur la méthode de travail en utilisant le tchat.
– Chacun peut voir ce que les autres écrivent. Les collaborateurs peuvent donc partager leurs trouvailles au fur et à mesure de leur étude du sujet, et se corriger ou compléter mutuellement.
– Le professeur peut apporter des commentaires au texte sans intervenir, et afficher l’historique de la construction du document pour voir qui a écrit quoi.

La question du modèle économique des outils très ergonomiques et gratuits de Google a été évoqué lors d’une séance précédente : les élèves sont avertis de la collecte de données à des fins publicitaires (se référer à l’atelier “utiliser Google Drive avec les élèves ?“).

Chantal Bernard montre des outils alternatifs (moins complets que Google Drive) mis à disposition par des associations à but non lucratif d’éducation populaire, qui vivent de subventions et de dons.

Exemple d’écriture collaborative entre collégiens visant à enrichir un texte, sous la conduite de Boris Lamot, professeur de lettres, à l’aide d’un pad (page en ligne) créé sur le site recit.org (le déroulement est visible en historique).
Recit.org est hébergé au Canada, et dans les pads ainsi créés les messages restent visibles après la conversation (on peut donc converser en temps différé).

D’autres exemples sont montrés d’écritures collaboratives entre enseignants pour la préparation des “rencontres autour du numérique” à l’aide d’un Framapad.

Avec cet outil on ne peut converser par messagerie instantanée qu’avec une autre personne connectée en même temps. Les messages ne sont plus visibles après la conversation.
Le fait de se créer un compte personnel Framapad permet de gérer différents pads, et de bénéficier d’une adresse avec un sous-domaine que l’on choisit.
On peut rendre un pad accessible à tous ceux qui connaissent le lien, ou le rendre accessible seulement par mot de passe. Exemple de pad de test accessible par le mot de passe : brouillon.

Les étudiants présents dans l’atelier, interrogés par les auditeurs, ont témoigné :
– ils apprécient de pouvoir construire des argumentaires à plusieurs : leurs idées et approches sont complémentaires, cela permet d’avoir une vue plus riche du sujet traité.

– certains étudiants qui ont “l’angoisse de la page blanche” se sentent stimulés par les autres membres du trinôme.

Pour en savoir plus :

Collaborer entre professeurs

14H30 15H20

Quels outils numériques facilitent le travail en commun et l’entraide entre enseignants ?

Nicolas Faure, référent pour les usages pédagogiques numériques à l’EREA Anne Frank, partage des documents avec ses collègues via Dropbox et met à disposition des enseignants un document sur Google Drive pour le recueil et le suivi des demandes d’assistance ou de formation, ainsi qu’un agenda partagé.
Pour le partage d’informations au sujet des élèves des documents numériques pluriannuels sont stockés sur le serveur de l’établissement, accessible par internet (environnement numérique i-Cart).

Isabelle Kesler, documentaliste au lycée Maurice Genevoix, échange avec d’autres documentalistes dans le cadre du Mooc “Doc TICE” organisé par l’académie de Besançon. Leurs travaux de groupe à distance visent le croisement de regards sur des scénarios pédagogiques.

Pour en savoir plus

Utiliser Google Drive avec les élèves ? (mini table ronde)

14H30 15H20

Les services proposés par Google sont de plus en plus utilisés par des enseignants et des éducateurs.
Quels en sont les avantages ? Pourquoi certains enseignants préfèrent-ils éviter de les utiliser avec les élèves ?

– Johann Boeuf, professeur de lettres au lycée Paul Guérin, explique et montre dans quels contextes il utilise ces outils, et ce qu’ils rendent possible.
– Nicolas Audouin, adjoint au responsable de la sécurité des systèmes d’information et formateur, explique les inconvénients que peut poser l’usage de ces services.
– Des étudiants de BTS apportent leur point de vue.

Un débat observé par Nicolas Faure. Voir le compte-rendu.