Des tutoriels pour l’autonomie ?

11H 12H

Les tutoriels sont des documents d’aide, qui permettent d’apprendre à faire quelque chose (débuter dans l’usage d’un outil, d’un logiciel…). Leur usage s’est développé en même temps que l’informatique, et étendu avec le web à toutes sortes d’activités.
Ils sont en général illustrés, et parfois animés (tutoriel vidéo) et sonorisés. De nombreux exemples sont partagés sur les plateformes de partage de vidéos.

Quels types de tutoriel peut-on réaliser ?  Quand est-il pertinent d’en créer ? Comment ?

Deux personnes ressource TICE apportent leur point de vue sur ces questions :
Stéphane Penaud, professeur de technologie et webmaster du site pédagogique académique
Nicolas Faure, référent pour les usages pédagogiques numériques à l’EREA Anne Frank.

Compte-rendu (en cours de validation).

Télévision et vidéos en classe

11H 12H

Christophe Hilairet, professeur d’histoire géographie au Lycée Pilote International Innovant, a évoqué comment il intègre des émissions dans ses cours, en s’aidant parfois du logiciel Captvty, qui existe en version portable (utilisable depuis une clef usb).
Plus d’une vingtaine de chaines peuvent ainsi être utilisées.
Le logiciel permet de sélectionner des émissions par type pour les enregistrer. Cela permet d’utiliser les “Jalons pour l’Histoire du temps présent” (INA) ou “Lesite.tv” (France télévision), qui ne peuvent pas être utilisés en streaming au lycée par manque de débit.
Pour prendre des vidéos sur Youtube il utilise Video DownloadHelper ou Fluvore.com, par lequel on peut se contenter de télécharger le son en format MP3.

Kdenlive sous Linux a été montré : c’est un logiciel de montage vidéo simple et efficace.

Il a montré comment il utilise des ressources en classe provenant de Edugéo, du CNES, du Louvre, de Lesite.tv, du site “Histoire par l’image“, notamment à partir de la plateforme gratuite Eduthèque (mise à disposition des enseignants par le ministère). Pour les “Jalons de l’Histoire” Eduthèque propose 100 vidéos sur les 1500 qui existent sur le site.
L’inscription doit être faite  par adresse mail académique.