Sommet franco-britannique : lancement d’une coopération sans précédent en matière de défense

Cela faisait quelques mois que le sujet avait été mis en question. Maintenant ces officiel Nicolas Sarkozy en visite en Angleterre ce mardi 2 Novembre 2010 à signé un accord militaire Franco-Britannique avec le Premier Ministre Britannique David Cameron.

Cet article du journal « La Tribune » met avant l’accord militaire signé entre les deux pays de la Manche, vers une nouvelle coopération entre la France et le Royaume-Uni.  La signature de ce nouveau traité en matière de défense et de sécurité va permettre à ces deux grandes puissances de se lier militairement car les armées de ces deux pays respectifs sont en déclin. Cette réforme militaire à également pour but d’encourager les autres pays de l’Union Européenne à aller vers le même chemin.

Selon le ministre de la défense britannique, Liam Fox, cette réforme permettrait le partage d’équipements à la fois technologiques, de projection mais également l’entrainement des forces militaires. Il s’agirait de 5000 hommes de chaque pays. Même les armes de destruction massive telle que l’arme nucléaire sont prise en compte dans cette réforme. Cela pourra permettre le rapprochement des industries et une compétitivité plus importante. On parle aussi de renforcer les coopérations dans la recherche et la lutte contre toutes formes de terrorisme, la « cyber-defense ».

Il y aura également une coopération aéro-navale, les forces d’intervention franco-britanniques pourront prévoir des déploiements en commun et faire face à toutes situations. La construction d’un porte-avion commun a été rejetée, faute de coûts. Des avions britanniques pourront atterrir sur le Charles de Gaulle. En attendant, une frégate de sa majesté gardera le porte-avion Français.

Il ne faut pas négliger le fait que le Royaume Uni et la France représentent à eux deux la moitié des budgets de défense et les deux-tiers des dépenses de recherche et développement militaire des vingt-sept pays de l’Union. Il faut également savoir que ces deux pays sont les seuls de l’Union à posséder l’arme nucléaire et a être à la fois membres permanents du conseil de sécurité de l’ONU. Cette réforme semble donc être un grand pas dans l’avancé de l’Union Européenne.

Cette coopération militaire est également due aux contraintes budgétaires liées à la crise. « La contrainte budgétaire qui pèse au Royaume-uni et en France est une puissante incitation à coopérer davantage » indiqué un conseiller du Président de la République Française. De plus ce même conseiller présidentiel met en relief le fait que la France et le Royaume-Uni sont « les deux poids lourds de la défense en Europe  et que si nous arrivons à nous entendre, l’Europe progresse »

Le Premier Ministre David Cameron a annoncé à la mi-octobre une réduction de deux pour cent sur quatre années du budget de la défense britannique. Les programmes militaires britanniques vont être retardés tel par exemple son programme de dissuasion nucléaire «Trident », sa construction de sous-marins mais on parle également de la réduction des effectifs de l’armée de sa majesté.

La France de son côté va supprimer 54.000 postes. Grâce au retour total de la France dans l’OTAN cela à permis un rapprochement encore plus pertinent avec le Royaume-Uni. David Cameron et Nicolas Sarkozy prépareront le sommet de l’Otan du 19 et 20 novembre 2010 avec « une approche conjointe ».

One thought on “Sommet franco-britannique : lancement d’une coopération sans précédent en matière de défense

  1. J’ajouterais de plus qu’il n’y a pas que le Royaume-Uni qui a un projet militaire avec la France il y a aussi les États-Unis qui ont un projet de bouclier anti-missiles pour toute l’Europe donc l’Union européenne avance mais aussi l’otan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *