Un nouveau casse-tête Chinois : le permis de rouler

Comme le révèle cet article du monde.fr, tout n’est pas rose pour l’empire du Milieu : alors que le Vieux Continent semblait idéaliser les 10,3% de croissance économique Chinoise, celle-ci semble piétiner en matière de développement et pour preuve la difficulté du gouvernement à gérer l’explosion de demande automobile.

En effet de plus en plus de foyers Pékinois souhaitent se doter d’une voiture mais cela relève déjà de la mission impossible et pour cause : le gouvernement Chinois  interdit aux Pékinois de prendre la voiture une fois par semaine et pire afin d’éradiquer le phénomène de congestion automobile dans la capitale ( c’est à dire l’accumulation de voitures provoquant des difficultés pour circuler voir l’immobilité pendant plusieurs heures = bouchons )  a imposé un quota de nouvelles plaques d’immatriculations.

Les places sont chères : 240 000 en 2011 d’autant que les voitures ne peuvent circuler sans plaque d’immatriculation; soit à peine le tiers de la quantité allouée en 2010, année où Pékin a dû accueillir près de 800 000 véhicules supplémentaires … Mais la polémique ne s’arrête pas là : les plaques d’immatriculation attribuées sont obtenues par la loterie !

Symbole des difficultés : un camionneur Shi Jianfeng s’est vu condamner à la prison à vie pour l’utilisation de fausses plaques d’immatriculations militaires évitant ainsi les frais d’autoroutes s’élevant à des millions de yuans.

4 thoughts on “Un nouveau casse-tête Chinois : le permis de rouler

  1. La répartition des autorisation à la loterie a de quoi faire sourire, mais elle a un sens bien précis. Pourquoi d’après-vous, le gouvernement a-t-il fait ce choix ?

    • Serait-ce une manière pour le gouvernement chinois de faire appel à une égalité arithmétique parfaite entre chaque “candidat”, sans aucune inégalité économique ou sociale possible entrant en compte dans le résultat final ? Et de rester ainsi légitime aux yeux de la société (et surtout aux yeux de ceux qui vont perdre) ?

  2. Je pense que le gouvernement chinois a choisi de telles alternatives afin de limiter l’explosion du nombre d’automobiles vendues dans le pays : Pékin connaît d’ores et déjà de nombreux problèmes de circulation le pays a d’ailleurs récemment battu le record du bouchon ( une centaine de kilomètres) le plus long le 25 août 2010 , paralysant les activités de milliers de Chinois.

  3. Je trouve que c’est vraiment bien de mettre en place des permis de rouler car cela va permettre de réduire la pollution. En effet la Chine est devenue le pays le plus pollueur de la planète en passant devant les Etats-Unis. De plus l’importante circulation dans les grandes villes, accrue par la multiplication des véhicules, a engendré des nuisances (embouteillages, bruit…). Même s’il y aura toujours des délinquants irrespectueux des lois…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *