Coupe du monde de rugby 2019

William West (photographe de Le Monde)

Cette année pour la 9ème édition, la coupe du monde de rugby XV, s’est déroulé pour la première fois au Japon. Cette compétition, qui a lieu tous les 4 ans, a débuté le 20 septembre 2019 et s’est terminée le 2 novembre dernier. En ce quart de finale de coupe du monde, le Japon s’est révélé être un adversaire redoutable.

Pour la première fois, cette coupe du monde s’est déroulée en Asie, dans la ville de Tokyo. Celle-ci possède une unique équipe “Brave Blossoms”, autrement dit “les fleurs braves” qui représente l’ensemble du continent asiatique à la coupe du monde de rugby, depuis 1987. Cette année, la Fédération Internationale World Rugby était en quête de développer ce sport, afin que celui-ci s’émancipe davantage en Asie. De plus, les japonais ont bien eu l’intention de faire augmenter l’économie de leur pays grâce à cette compétition.

Néanmoins, à cause des intempéries qui frappent régulièrement le Japon, cela a posé souci aux organisateurs japonais, durant un weekend. En effet, samedi soir, un typhon de magnitude 5,7 a été enregistré à Tokyo. De plus, en cette période de précipitions tropicales, les japonais redoutent d’autres tempêtes, qui inonderaient les pelouses et rendraient la rencontre impossible, entre chaque pays. Ce scénario serait ainsi catastrophique, car les matchs seraient annulés avec un score 0-0 pour  chaque équipe mais ça pourrait également avoir des conséquences dramatiques sur le classement final des équipes.

Par ailleurs, durant cette compétition, plus précisément durant le quart de finale, le Japon a vécu une réelle remontée après des années dans l’ombre. Cet exceptionnel événement est qualifié “d’exploit historique”, par le journal Le Monde. En effet, les japonais ont comptabilisé près de 4 victoires et seulement une défaite contre l’Afrique du Sud,  qui leur a malheureusement coûté leur élimination. En effet, après des semaines dans la lumière, les japonais voient leur espoir s’envoler à la porte de la demi-finale, battus violemment de 26 points contre seulement 3 pour l’équipe japonaise…     Malgré ce lourd échec, les Brave Bossoms se retrouvent 8ème du classement et peuvent être fiers de cet incroyable parcours.

Arriveront-ils à se surpasser à la prochaine coupe du monde de rugby ? Deviendront-ils un jour les futurs champions de la compétition ?

Seul l’avenir nous le dira…

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *