Utiliser la tablette pour de la remédiation

Objectif : faire une remédiation de sommative en pédagogie différenciée avec usage de la tablette.

Mise en œuvre : 4 groupes de 6, en îlot dans la salle.

Travail en pôle de 6 personnes, sur 2 pôles dans la séance.

Pôle 1 – Travail en autonomie, à partir de vos copies : COMPREHENSION ORALE de la sommative : 20 min max = utilisation du lecteur intégré sur la tablette + de leurs casques perso

Réécouter le document, et voir si vous comprenez mieux sans le stress de l’évaluation. 1 écoute

2ème écoute avec le script : Surlignez les phrases que vraiment vous n’aviez pas comprises  et déterminez si :

  1. Le vocabulaire vous fait défaut
  2. La grammaire
  3. La vitesse des paroles

Réécoutez les passages que vous n’aviez pas compris et vérifiez que vous comprenez le sens. Notez les phrases que vous pourriez réutiliser et le vocabulaire inconnu

  1. Écoutez la fin de l’enregistrement. Prenez des notes. Faites le même travail que en 1, 2 et 3.

→ bon travail personnel avec possibilité d’écouter autant de fois que nécessaire le document. Rapidité de mise en place de l’activité, tous les docs mis sur SE3 en amont.

Pôle 2 – travail sur une copie type : Correction d’une copie : 20 min max

  1. corrigez les erreurs soulignées
  2. Reformulez les phrases surlignées en utilisant un pronom relatif.
  3. comparez avec le groupe.

–> bon travail collaboratif, en tutorat.

Pôle 3 – travail en plus, après avoir corrigé vos copies : Compréhension orale plus poussée : Une CO, avec prise de note en anglais, puis vérification de la compréhension du document grâce au script. 20 min max

 → idem que le pôle 1 : sauf qu’ils devaient en amont à la maison télécharger la vidéo sur leur tablette car sinon le réseau sature et ils ne peuvent rien faire.

Pôle 4 – travail sur des erreurs récurrentes plus difficiles: A partir d’exemples pris dans les copies. 20 min max

A partir des exemples donnés dans les copies, corrigez les phrases. Puis regardez la correction. Déduisez la règle.

→ Exercices en plus à faire avec possibilité de socrative mais cela n’a pas fonctionné ce jour là.

A faire en amont : Faire des groupes d’élèves selon les copies et leurs compétences, penser à leur faire télécharger les docs audios la veille, leur demander d’apporter leurs casques.

 Analyse :

IL faut 1h30

Fiches uniquement sur tablette, pratique.

Fin de journée : 4 tablettes téléchargées, une en réparation.

Manque de casques, même si demandés en amont. Toujours le même souci.

 

 

 

LSL : Objectifs de recherche sur le thème du Travail Collaboratif

Voici ce que nous voulons savoir sur le thème du travail collaboratif, conformément au plan STEPS écrit pour le projet LSL :

1- Comment et pourquoi les tablettes (et plus généralement les appareils personnels nomades) dans un environnement numérique de type Cloud peuvent améliorer le travail collaboratif : dans la classe ? Dans nos projets MID, ACF… ?

2- Qu’est-ce qui rend un ENT apte au travail collaboratif ? Quelle application ? / Quelle plateforme ? / Quel logiciel = quel outil / peut faciliter les collaborations générées sur demande ? Un outil natif tablette ? Google docs ?

3- Est-il préférable d’utiliser des plateformes “spécifique-éducation” (comme Estream, ENT, Livres numériques) ou des outils “de la vraie vie” (comme youtube, facebook, twitter, wikipédia…) ?

Si vous avez des éléments de réponse… n’hésitez pas à laisser un commentaire !

Les videos montrées sur le site et dans LSL visent en tout cas à donner des éléments de réflexions sur ces questions.

Dans un prochain article, quelques réflexions sur le travail collaboratif, à la recherche d’une définition…

Dans un prochain prochain article, une proposition de mise en oeuvre du travail pour LSL au LP2I…

Living School Lab – Collaborative Learning – Evidence 1 : Dropbox and Slideshows

Voilà la première vidéo officielle difusée sur la plateforme du LSL.

Le cadre proposé peut être commun mais c’est plutôt un artifice (musique, intro, conclusion…) le vrai intérêt est la video prise en situation avec les commentaires. L’idéal est que tous ceux qui le veulent puissent partager (sur ce blog ou par un cloud) leurs videos illustrant le travail collaboratif avec quelques commentaires écrits. Merci de votre… collaboration !

 

Séance 7 avec les élèves

L’élève qui devait charger son exercice l’avait fait. Par contre, je constate que les élèves ne sont pas à l’aise pour organiser les fichiers. Le fichier n’était pas renommé avec son nom et le numéro de l’exercice.

J’ai ensuite fait un exercice sur deux suites arithmétiques et géométriques, certains les ont faits sur tablette avec le tableur de POLARIS. Par contre, même si certains sont très à l’aise, il faut beaucoup de temps pour prendre ce logiciel en main. Beaucoup d’entre eux passent plus de temps à faire le fichier qu’à comprendre les notions. J’espère donc qu’ils vont se familiariser et que cela permettra d’aller plus vite.

Divers problèmes rencontrés :

  • Certains ne peuvent pas charger leurs documents chez eux car ils n’ont pas      internet !
  • A      priori, la tablette est prévue pour ne pas se décharger sur une journée      mais certaines se déchargent vite. De plus, la tablette se met en veille trop vite, je leur ai demandé de mettre une veille plus longue car sinon, ils sont sans cesse obligés de la rallumer.
  • Des élèves expliquent que leur niveau en informatique est faible. Ils préfèrent donc leur livre et leur polycopié. Ils prévoient donc de  continuer d’imprimer leurs documents à leur frais. Ils expliquent encore que peu de professeurs l’utilisent donc, pourquoi l’emmener. Cela leur rajoute un poids supplémentaire dans leur cartable. Je leur ai donc rappelé que la présence de la tablette est obligatoire. Ils veulent que tous les professeurs mettent leurs fichiers sur la tablette.
  • Problème avec dropbox : une élève a supprimé tous les documents dans le      dossier  DEPOT LIVRE. J’ai alerté l’élève et comme j’ai fait une sauvegarde, j’ai remis tous les fichiers. Par contre, un élève avait fait en classe l’exercice sur POLARIS et j’ai pu le recevoir en 20 secondes et le modifier devant le groupe classe.

 

Séance 6 avec les élèves

Séance beaucoup plus encourageante.  Les élèves ont d’ailleurs expliqué qu’ils n’avaient pas pu lire le mail de M Malterre pendant les vacances car l’ENT ne marchait pas et beaucoup n’ont pas redirigé leurs adresses. Avec l’apparition des tablettes, il faudrait donc penser peut-être à leur attribuer une adresse gmail ce qui permettrait de continuer à pouvoir leur envoyer des mails même si l’ENT ne marche pas et cela leur permettrait de recevoir un pop-up sur leurs tablettes lorsqu’ils reçoivent un mail.

Un élève avait fait l’exercice demandé et l’avait transféré dans le dossier DEPOT ELEVE, j’ai donc pu le consulter avant la séance afin de préparer mes remarques. Nous avons alors corrigé cet exercice ensemble. Le désavantage de choisir l’élève est que je n’ai pas pu vérifier si tous les élèves avaient fait leurs exercices. Je pense que certains élèves se dédouanent du travail à faire car ils savent qu’un élève est responsable de cette tâche.

Cette séance s’est déroulée en salle informatique. Ils avaient à réaliser un exercice sur tableur. J’ai alors expliqué le fonctionnement de POLARIS office. Nous avions discuté de tout cela en concertation de mathématiques. Les élèves ont par ailleurs découvert comment étirer une cellule. Certains ont utilisé directement cet outil sur tablettes, d’autres ont préféré utiliser le tableur d’open-office sur poste informatique. Une nouvelle fois, l’intérêt de dropbox a permis pour les élèves de transférer directement leur fichier crée sur ordinateur sur leurs tablettes mais aussi sur mon ordinateur. Nous avons donc fait une partie bilan : correction de l’exercice en classe entière.

Séance 5 avec les élèves

Séance 5 : mardi 29 avril : Séance de retour des vacances :

Beaucoup de difficultés rencontrées.

  • Le  passage à UCOPIA a posé problème. Beaucoup d’élèves n’ont pas lu le mail      de M Malterre.
  • Certains  n’avaient pas leurs tablettes chargées.
  • 4 élèves avaient oublié leurs tablettes.

Donc, certains ne pouvaient pas charger les documents.

  • Enfin,  les échanges de documents par dropbox ont été beaucoup plus long. Il faut aussi que les élèves actualisent pour avoir les nouveaux documents sur      dropbox.

Des comportements d’élèves apparaissent : Je constate que beaucoup d’élèves ne sont vraiment pas à l’aise avec l’outil, ils préfèrent utiliser livre que prendre regarder une photo sur leur tablette.

Vu la difficulté de charger un document en début de cours, les élèves doivent donc désormais charger leur exercice à tour de rôle avant la séance de cours.

J’ai reprécisé que dans le dossier LIVRE je ne voulais que des photos des exercices demandés car j’ai, je crois, le droit de photocopier 30% d’un livre.

J’ai aussi du expliquer l’importance de ne pas utiliser sa tablette lorsque je corrige un exercice car il faut prendre en note les conseils de méthodes pendant les corrections. Se pose donc le problème de l’écoute des élèves avec ce nouvel outil.

Nous sommes toujours sur le chapitre des suites, j’ai crée un fichier openoffice sur tableur pour corriger un exercice mais beaucoup ne pouvait pas le lire car ils n’avaient pas l’application : oppenoffice reader, je pense donc qu’il faut tout mettre en pdf. Se pose donc le problème de faire des documents modifiables en direct par les élèves.

Par ailleurs, Je trouve que cette classe de première ES/L est beaucoup moins réactive à l’utilisation d’où l’intérêt d’avoir fait ce projet sur plusieurs classes.

Impressions après mes premières séances

J’ai distribué les tablettes aux 1ères D lundi. Il a fallu beaucoup de temps pour que les élèves puissent télécharger les quelques applications qui semblaient essentielles :

  • X-Plore pour se connecter à SE3
  • Adobe reader pour lire des pdf et pouvoir les annoter
  • Firefox, sans doute le navigateur qui fonctionne le mieux avec l’ENT du lp2i

Le débit internet devenant très insuffisant, j’ai choisi de demander aux élèves de télécharger chez eux les applications à utiliser en cours.

Les élèves ont tout d’abord configuré X-plore puis téléchargé sur leurs tablettes le document pdf du cours sur la fin des totalitarismes. Ils avaient désormais le plan du cours, les documents utilisés et les questions sur ces derniers.

Le premier objectif, ne plus avoir de manuel en classe et ne plus distribuer de photocopies est donc atteint. J’ai choisi de mettre les documents à leur disposition dans Classes/1D/_travail/histoire_geographie, un dossier que les élèves avaient déjà eu l’occasion d’utiliser.

J’ai laissé les élèves libres de prendre des notes numériques. Ceux qui désirent prendre des notes papier le peuvent. Pour le moment l’attention des élèves est sans doute supérieure et ils sont contents de pouvoir disposer des documents en couleur. Ils ont formulé des remarques pour que j’améliore mes pdf afin que ces derniers soient plus faciles à utiliser (pages numérotées, …).

Il reste à améliorer l’interaction élèves/professeur. Je dispose d’un cable mini hdmi/hdmi qui permet de projeter l’écran de ma tablette mais ce faisant je ne peux plus annoter au TBI sur mon ordinateur … J’ai donc étudié une autre solution en attendant qu’il soit possible d’utiliser des procédés comme Miracast pour pouvoir projeter l’écran de la tablette via wifi. La solution que j’ai retenue (et qui reste à tester) est TeamViewer.

J’espère ensuite pouvoir projeter au vidéoprojecteur les éléments pertinents des élèves en utilisant à la fois le logiciel de contrôle des tablettes élèves (Smartclass Teacher) et Teamviewer.