Elin, la charmeuse de bêtes

Elin, la charmeuse de bêtes, Nahoko Uehashi et Itoe Takemoto, Pika, 2019.

Laissez-vous charmer par l’histoire d’Elin, jeune héroïne très attachante, qui vit avec sa mère Soyon, soigneuse des Tôda, des dragons-serpents très dangereux, utilisés pour protéger le royaume divin de Ryoza lors des batailles. Toutes deux sont différentes des autres habitants. Elles descendent des « Ahlyo », dit « peuple de la brume », détenant un secret vis-à-vis de ces bêtes sacrées. Un jour, tout bascule lorsque Soyon est exécutée pour avoir soi-disant causé leur mort ; la petite Elin se retrouve seule et confrontée à la cruauté du monde. Heureusement, elle est sauvée in extremis par un apiculteur nommé Johun qui la prend sous son aile, tout en étant intrigué par son savoir sur les bêtes.
Quel sera son destin par rapport aux Tôda ? De quel don mystérieux a -t-elle hérité de sa mère ?
Avant d’être un manga, cette histoire est d’abord un roman.

Pour en savoir plus sur l’auteur :

https://www.babelio.com/auteur/Nahoko-Uehashi/93098

F. Caille

 

Qu’ajouteriez-vous au résumé ?

Qu’avez-vous pensé de ce titre ?

A vos commentaires !

 

5 commentaires pour “Elin, la charmeuse de bêtes”

  1. Jules 207 dit :

    Tome 1 Elin La charmeuse de bêtes
    Elin ou la chasseuse de dragons ?
    Elin est une petite fille de 10 ans vivant avec sa mère Soyon.
    Elles sont appelées « AHLYO » ( AH= Brume et LYO=Peuple : cela correspondait à l’image que les gens ont d’Elin et de sa mère ; elles sont donc appelées ainsi.). Ces Ahlyo sont des personnages assez grands apparaissant et disparaissant dans la brume et qui ont les yeux verts. Ils vendent des potions magiques et ont un grand savoir en médecine. Ils vouent un culte à des divinités étranges et ont un côté étrange, ce qui donne une confusion avec AO-LOH (AO = Serment et LOH=Gardien/Protecteur).
    Soyon et son peuple (les AO-LOH) doivent être nomade et ne doivent pas se marier, mais Soyon s’est mariée et elle n’est plus AO-LOH. Elle est soigneuse de Toda. Les Todas sont des dragons chargés de protéger la frontière du royaume divin de Ryoza. Elle possède un sifflet silencieux pour les contrôler. Il existe plusieurs Todas : les Kiba = Toda d’avant-garde, les Dô= Toda de ligne, les Ô + Toda d’arrière-garde. Ainsi, mal soignés les Tôdas sont morts d’intoxication (10 d’entre eux seraient morts à cause d’elle), et Soyon est envoyée au pâturage. Asson le père d’Elin rencontre Soyon qui cherchait des fleurs médicinales appelées « Chachimo » et celui-ci est sur le sol, blessé à la tête et à la jambe : il chassait le cerf et était tombé ; elle le soigna.
    Elin veut sauver Soyon mais il est trop tard. C’est Soyon qui sauvera Elin au dernier moment grâce à une technique interdite. Elin est donc sauve, elle voyage sur un Toda et elle échoue à côté de YOZEH (Arhan et Yozeh sont des communes proches ayant fait une grosse erreur dans le passé).
    Elin est recueillie par un homme très gentil du nom de Johun. Ils font connaissances et Johun s’occupe d’Elin comme si elle était son enfant.
    Fin du tome 1

  2. Erwann dit :

    C’est un bon manga au dessin magnifique, le suspense est placé tout le temps au bon moment sans trop de “spoil“.

  3. Kahuna dit :

    Ce manga est une jolie découverte, les graphismes sont agréables et l’histoire est intrigante. Le premier tome nous laisse en suspens, plein d’interrogations. Pour avoir lu la suite, c’est une histoire passionnante remplie de douceur. Elin est un personnage vraiment attachant et chaque tome est de plus en plus palpitant : comment va t-elle faire pour connaître la vérité sur la mort de sa mère et sur les autres secrets qui entoure la tribu des “Alhyo”.

  4. alexia dit :

    Elin, la charmeuse de bêtes est un très bon manga selon moi. L’histoire est passionnante et les dessins sont magnifiques.
    C’est l’histoire d’une jeune fille qui adore les todas, mais qui va perdre sa mère à cause des todas sauvages, et en voulant la sauver sera emmenée dans une autre région que la sienne. Je vous le conseille vivement.

    Alexia, élève du collège Jean Rostand de La Rochefoucauld.

  5. éloane dit :

    Manga sympa sans plus.

Laisser un commentaire