Le manque de sommeil amène la fatigue. La fatigue correspond à une envie de ne pas faire grand chose, de rester chez soi. C’est aussi difficile de se lever pour passer une journée avec énergie.
Le manque de sommeil marque aussi la concentration. Le cerveau a parfois du mal à comprendre ce qu’on nous dit et nous ne faisons pas les choses correctement. Le changement d’humeur est fréquent, car nous sommes sensibles à ce qu’on nous dit. On est aussi moins vigilants à ce que l’on fait et cela peut amener à créer des accidents par exemple.
Le manque de sommeil joue aussi sur le poids (mauvaise hygiène de vie donc prise de poids). Cela joue aussi sur la lucidité. En effet, on ne se rend pas vraiment compte des choses que l’on peut faire.

Shany, Sarah et Anessa.

Comments Pas de commentaire »

Benjamin.

Comments Pas de commentaire »

Dans une nuit il y a 5 phases : éveil calme, sommeil lent, sommeil léger, sommeil paradoxal et phase de latence.
Pendant le sommeil, il y a une production de l’hormone de croissance.
Dans la nuit, on fait des rêves et des cauchemars (après le sommeil paradoxal) mais on peut avoir des insomnies.
Au début de la nuit, la température du corps baisse, nos sens se déconnectent et après une bonne nuit on a récupéré mentalement et physiquement.

Merci à Julianne, Marion et Sébastien pour leur intervention !

Comments Pas de commentaire »

Hier matin, on est arrivés et on a pris un petit-déjeuner. Des étudiants sont venus nous demander si on avait bien dormi le soir, certains ont répondu oui et d’autres non et ensuite on est partis à l’escalade.

La salle où on est allés c’est Gravité, l’éducateur s’appelle Mathéo. Il était très cool, il nous a montré comment il fallait s’y prendre, où il fallait mettre ses mains et ses pieds. C’était dur sauf pour certains. Théo et Benjamin ont fait une course, bien sûr Théo a gagné !

Ensuite, on est retournés à Relais pour déjeuner. Les étudiants sont revenus pour nous parler de notre matinée.

L’après-midi, on a été au lycée du Dolmen pour le visiter. C’était assez cool. On a vu plusieurs filières de métiers.

Bryan et Théo.

Comments Pas de commentaire »

Du jeudi 3 au vendredi 4 mars, on a appris les bases du secourisme avec Inès.

Nous étions 7 élèves. Il y avait Yassin, Théo, Mathéo, Benjamin, Arthur, Bryan et moi. Il y avait trois adultes pour nous encadrer : Inès, Clémence et Michaël.

On a appris à aider quelqu’un quand il étouffait, à stopper une hémorragie avec et sans garrot, la PLS, etc… On a aussi revu les numéros d’urgence (15, 17, 18, 112, 115), j’en connaissais déjà quelques un.

J’ai bien aimé apprendre et revoir ces trucs qui peuvent être utiles dans la vie de tous les jours. L’ambiance était sympa, c’était bien car tout le monde a participé.

Lorik.

Comments Pas de commentaire »

Jeudi 3 mars et vendredi 4 mars, on a passé le PSC1.

On a appris la position PLS : quand une personne fait un malaise, on doit la mettre en PLS. On a fait beaucoup de pratique avec les mannequins : on a vu les premiers gestes en cas d’étouffement et comment faire le massage cardiaque. On a appris à faire un garrot et à comment le mettre.

Vendredi matin, on a travaillé sur les plaies. On a joué au Linx pendant qu’on mangeait.

Le matin, je me suis ennuyé parce qu’on ne bougeait pas beaucoup. L’après-midi, c’était bien parce qu’on faisait beaucoup de pratique.

Benjamin.

Comments Pas de commentaire »

Le jeudi 3 mars, nous sommes arrivés au relais pour passer notre PSC1.
Arrivés au relais, on a attendu Inès. Elle est venue avec des caisses remplies de matériel.
Puis, on a déplacé les tables pour faire de la place dans la salle. Ensuite, on a commencé la journée avec toute la classe relais.
On a débuté par des vidéos sur l’étouffement et après, on a pratiqué. Nous avons appris à soigner une brûlure et une plaie.

Le 2ème jour, on a vu les différents malaises et les massages cardiaques. Nous avons aussi appris à utiliser un défibrillateur.  

J’ai bien aimé, à part la dernière heure du 2ème jour, parce qu’on devait passer en évaluation devant tout le monde.

Pour finir, nous avons fait des scénarios en duo pour voir si on avait retenu les gestes de premiers secours.

J’ai bien aimé ces deux jours avec tout le monde, on a appris plein de choses. C’était super !

Arthur et Théo.

Comments Pas de commentaire »

Sur cette formation du P.S.C.1, nous avons commencé avec l’étouffement. Nous avons regardé des théories pendant au moins 2h, puis nous avons fait de la pratique.

L’après-midi, nous avons vu comment stopper une hémorragie et nous avons appris à faire des garrots.

Le deuxième jour, le matin, nous avons fait de la théorie sur les brûlures graves et les brûlures simples, mais aussi sur les malaises comme les “AVC”. Après, nous avons fait de la pratique avec les massages cardiaques sur des mannequins.

Nous avons fini par faire des petits scénarios pour l’évaluation.

Cette formation m’a plu, car elle m’a appris des choses qui peuvent servir à aider les gens.

Mathéo.

Comments Pas de commentaire »

Le vendredi 28 janvier, on a parlé des addictions sous forme de jeu de cartes. Il y avait Clémence, Aude, Yasin, Siham, Arthur et moi. Le jeu s’appelle Feelings «addictions».
Les règles sont très simples, on a chacun un petit paquet de cartes d’une certaine couleur, bleu, noir, violet, rose, rouge, jaune, orange et vert. Sur les cartes, il y avait des formes qu’il fallait mettre en fonction des cartes émotion qu’il y avait au milieu de la table. Il y avait 6 cartes émotion sur la table.
L’ambiance était sympa. J’ai reconnu des proches à moi car on a parlé de l’addiction à la cigarette.
C’était intéressant car tout le monde a participé au jeu, il y avait des rires, on a parlé des addictions sérieusement.

Lorik.

Comments Pas de commentaire »

Vendredi dernier, nous sommes partis du relais 86 à 14h pour prendre le bus. Nous sommes arrivés à 14H30 à la crèche des trois soleils. Nous avons fait de la cuisine.

Nous avons fait des samoussas et des cookies. On s’est dispersés pour chaque recette par groupe de 2.

On a commencé par faire des samoussas. La recette était assez facile, les oignions des samoussas nous ont fait pleurer. La cuisson des samoussas a duré 4 min.

On a fini par les cookies. On a galéré à couper les pépites de chocolat, et aussi les oignions et les carottes.

Yasin : J’ai préféré les samoussas que les cookies. J’ai fait goûter à ma mère et à mon frère, et ils ont bien aimé.

Benjamin : Ca nous a fait plaisir de faire cette activité, ca nous a amusé. J’ai bien aimé la cuisine et ce qu’on a fait. On a goûté les samoussas et les cookies, c’était très bon.

Arthur : J’ai préféré les cookies que les samoussas parce que j’ai l’habitude de manger des samoussas. J’ai fait déguster à ma mère mes samoussas et les cookies, elle a adoré les cookies.

 

 

Comments Pas de commentaire »