La Tunisie

La Tunisie était longtemps considérée comme l’un des pays les plus calmes d’Afrique. Cela attirait par conséquent de nombreux touristes chaque année, dont beaucoup de Français. Mais ce pays connait depuis le 17 décembre dernier de violentes manifestations qui sont réprimées par la police et l’armée Tunisienne. Le mois de janvier connait une montée crescendo de ces manifestations, on parle de Révolution de Jasmin. Le Président Zine el-Abidine Ben Ali qui était au pouvoir depuis 1987 à dû quitter ses fonctions et s’enfuir en Arabie Saoudite dans la ville de Djeddah. Mais les conflits et les manifestations continu de s’abattre dans le pays.

La Tunisie est en proie à des affrontement armés.

4 thoughts on “La Tunisie

  1. La France est d’ailleurs l’une des premières surprises puisque le président Sarkozy a toujours nié l’existence d’un régime autoritaire en Tunisie pour des questions économiques. Heureusement que pour aider, MAM a proposé le savoir faire français pour régler les situations sécuritaires en Tunisie, c’est vrai que gérer des manifestations, les forces de l’ordre française savent y faire (on se rappelle tous des longues grèves concernant les réformes du chômage) .

  2. Le peuple Tunisien se révolte au bout de 23 ans de dictature, cela n’est pas anormal. La volonté du peuple portera ses fruits même s’il en doit coûter des larmes et du sang. En revanche certains citoyens Tunisiens réclament, à l’écoute des radios Françaises, “l’aide internationale” mais celle-ci risque de ne jamais arriver. Les soutiens moraux sont pourtant bien présents, Nicolas Sarkozy parle de soutien déterminé de la France et encourage des élections libres dans les plus brefs délais. Barack Obama laisse exprimer sa fierté envers les Tunisiens et salue leur courage il parle de “combats courageux et déterminés en faveur des droits de l’homme universels” que tous les pays se doivent de respecter depuis plus de 60 ans. Mais de nombreux dictateurs affirment que NON, pour masquer leurs exactions contre leurs propres populations, imposer leur pouvoir et profiter des richesses de leur pays, comme c’était le cas en Tunisie en présence du dictateur Ben Ali qui se retrouve maintenant exclu de son pays, mais en possession d’une grande fortune. Ce combat reflète donc un passage difficile de la Tunisie vers la Démocratie.

  3. De plus après la Tunisie c’est l’Egypte qui prend le relais:Les manifestations contre le régime ont tourné à la violence mercredi en Egypte, avec la mort de deux personnes lors de heurts avec la police et l’attaque de bâtiments aux cocktails molotov, au 2e jour d’une contestation sans précédent en près de 30 ans de règne de Hosni Moubarak.
    En outre, 70 personnes, 55 manifestants et 15 policiers, ont été blessées lors d’affrontements avec la police dans la ville portuaire de Suez, à 100 km à l’est du Caire, selon des sources médicales.
    La police a également procédé à l’arrestation de 500 personnes, portant à au moins 700 le nombre de personnes interpellées en deux jours de mobilisation populaire, à l’appel du “Mouvement du 6 avril”, un groupe pour la démocratie qui réclame des réformes politiques, économiques et sociales dans le pays.

  4. Il est normal que le peuple tunisien se révolte maintenant. Les fortes tensions étaient déjà bien présentes, et il a suffit d’une goutte d’eau pour faire déborder le vase. Maintenant, c’est au tour de l’Égypte. Est-ce que cela va se transformer en une véritable poudrière ? Est-ce que d’autres pays du Moyen-Orient sont sur le point de se révolter ? A qui le tour…. ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *