Les Gilets jaunes se révoltent !

Photo : le journal du centre

Le 17 Novembre dernier, les Français se sont rassemblés dans le but de manifester contre la hausse des prix des carburants.
En effet depuis déjà plus de quelques mois, les prix sont à la hausse et ce n’est pas prêt de s’arrêter. Il est prévu d’ici 2019 une hausse des taxes de 6 centimes sur le diesel et 3 centimes sur l’essence.

La hausse récente du prix du carburant est due principalement au baril de pétrole*, et aux taxes. En effet, celles-ci ne constituent « que » un tiers de cette hausse. Par exemple, selon lepoint.fr,  le prix du gazole en octobre était de 1.24€, début novembre il atteint les 1.51€ soit 27cts de plus. Cependant « seulement » 8 cts sont dus à la taxation. Même chose pour le sans-plomb où cette fois-ci l’augmentation est de 20 cts soit 4 cts pour la taxe.(…) Le carburant comme beaucoup de produits aujourd’hui est soumis à des taxes comme la TICPE (taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques), qui constitue la 4e recette de l’Etat, avec en premier la TVA (taxe sur la valeur ajoutée), en deuxième l’impôt dur le revenu pour en troisième l’impôt sur les sociétés.

Cependant, ce mouvement qui n’a pas été entendu auprès du gouvernement, s’est amplifié jusqu’à ce que les gilets jaunes bloquent plusieurs péages, plusieurs centres commerciaux pendant plusieurs semaines afin de faire entendre leur colère en faisant un déficit dans l’économie du pays. En effet, selon un sondage les pertes de chiffre d’affaires seraient de 30 à 50% pour certaines entreprises. De plus, ce mouvement se mobilisa le 24 novembre 2018 sur la plus belle avenue du monde, les Champs-Élysées à Paris, se transformant suite à de nombreuses interventions de CRS contre les gilets jaunes en un vrai champ de combats.

Au vu de la colère du pays, et l’ignorance du gouvernement face à ces revendications, ce mouvement risque de durer.

*baril de pétrole = c’est une unité de mesure pour quantifier un volume de pétrole brut. Un baril est égal a 159 litres.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *